Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 00:00

Mise à jour le dimanche 6 février 2022.

Premier dimanche de l'Avent

Depuis le pape Grégoire le Grand, les quatre semaines incluant les quatre dimanche précédant la veille de Noël correspondent au temps de l'Avent et marquent le début de l'année chrétienne. "Avent", du latin adventus, signifie venue, arrivée; Pour les chrétiens, ce terme est employé pour désigner le Christ-Sauveur venu parmi les hommes pour les sauver.

 

"'Pourquoi m'apportez-vous l'encens de Saba et le cinnamome d'une terre lointaine ? Vos holocaustes et vos sacrifices ne m'ont pas été agréables' [Jérémie 6,20 et Isaïe, 1, 11],

... 'Écoutez la parole du Seigneur, vous tous, Juda. Voici ce que dit le Seigneur Dieu d'Israël : Redressez vos voies et vos habitudes de vie, et je vous ferai habiter en ce lieu. Ne vous fiez pas à des paroles mensongères qui ne vous seront d'aucun profit, en disant : C'est le temple du Seigneur, c'est le temple du Seigneur...' [Jr 7,4]

'Je veux la miséricorde plus que le sacrifice, et la connaissance de Dieu plus que les holocaustes.' [...] Malachie a parlé d'avance en ces termes : 'Je ne prends pas plaisir en vous, dit le Seigneur tout-puissant, et je n'agréerai pas de sacrifice de vos mains ; car du levant au couchant, mon nom est glorifié parmi les nations, et en tout lieu de l'encens est offert à mon nom, ainsi qu'un sacrifice pur : car mon nom est grand parmi les nations, dit le Seigneur tout-puissant.'" (Malachie 1,10-11 in Saint Irénée de Lyon, Contre les hérésies, livre IV, I, 6.)

 

 

Dorénavant il n'y aura plus de sacrifices d'animaux (ou autres comme dans les religions naturelles). Voilà la Bonne nouvelle ! Dieu vient lui-même nous sauver !

 

''La grande différence entre l’Ancien et le Nouveau Testament c’est que, depuis le Christ, l’homme peut demander Dieu Lui-même pour aller à Lui et non pas un moyen seulement humain comme le sacrifice. Nous demandons au Père la grâce personnifiée que Lui-même nous a donnée en Son Fils !'' (Mgr Jean-Marie Le Gall, Communauté Saint Martin, « SEIGNEUR, ÉLOIGNE-TOI DE MOI CAR JE SUIS UN PÉCHEUR ! », Lectio divina pour le 5ème Dimanche, Is.6, 1…8 1Cor.15, 1-11 Lc.5, 1-11). L'Église est faite pour nous donner la grâce de Le connaître et de L’aimer. "C’est l’itinéraire de Dieu qui sort de Son silence et de Son intimité pour se montrer à l’homme afin que l’homme puisse Le rencontrer et Le voir : Le connaître, L’aimer et Le servir !"

 

"04. En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié. 05. Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. ... 06. le Seigneur a fait retomber sur lui nos fautes à nous tous.  07 Maltraité, il s’humilie, il n’ouvre pas la bouche : comme un agneau conduit à l’abattoir, comme une brebis muette devant les tondeurs, il n’ouvre pas la bouche. 12. Il s'est dépouillé lui-même jusqu'à la mort, et il a été compté avec les pécheurs, alors qu'il portait le péché des multitudes et qu'il intercédait pour les pécheurs. " (Es 53, 4-12)

 

"Dites à ceux qui s'affolent : Soyez forts, ne craignez pas. Voici votre Dieu : ... Il vient lui-même vous sauver. Alors les yeux des aveugles verront et les oreilles des sourds s'ouvriront. Alors le boiteux bondira comme un cerf." (Es 35-4-6

 

"En célébrant chaque année la liturgie de l’Avent, l’Eglise actualise cette attente du Messie ; en communiant à la préparation de la première venue du Sauveur, les fidèles renouvellent leur désir ardent de son second avènement." (Cf. Catéchisme de l’Eglise catholique).

 

L’introït du 1er dimanche de l’Avent est comme une feuille de route qui prise l’attitude que devra avoir le fidèle durant toute son existence terrestre : Ad te levavi animam meam... Vers toi j’élève mon âme.

Les paroles du Rorate Caeli ne résonnent plus souvent dans nos églises paroissiales durant l’Avent, mais la puissance évocatrice de sa mélodie continue de chanter dans nos cœurs pendant notre marche vers la Nuit Sainte. (Source)

Nicolaus Bruhns (1665-1697) Nun komm der Heiden Heiland (Viens maintenant, Sauveur des païens)

 

"Ne pleure point ; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux." (Ap., 5, 5)

 

 

Nun Komm der Heiden Heiland (Viens maintenant, Sauveur des païens), cantate de Bach, composée à Weimar en 1714 pour le premier dimanche de l'Avent.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Joyeux noel.
Répondre
0
Merci c'est quand même prématuré.<br /> Toutefois bonne année ... C