Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 23:58
Attali le sophiste nous parle de l'avenir de la France, et évoque dans cette interview à Public Sénat, 01/12/2010, le "déclassement" de notre pays, "première faiblesse, notre endettement", "une forte dette publique qui nous mettra si on ne fait rien à 120% du PIB en 2020, ce qui est impossible à vivre puisque cela entraînera vraiment un effondrement de notre capacité de croître", ... et une "Révolution politique brutale"...
 
 
 
Attali dans son éloquente élocution (avec les fautes de syntaxe dans le texte) : "(Nos enfants) vivront beaucoup moins bien que nous... Ils le savent déjà. Parce que la dette que nous leur laisserons seront payées par eux. Parce que le chômage est en train d'augmenter, parce que le chômage déjà augmente, parce que la qualité de l'enseignement primaire s'effondre. Et donc, tout est en place aujourd'hui pour un déclassement des générations à venir. C'est pourquoi je crois que cette prise de conscience qui commence, du déclassement, entraînera soit la Révolution par le départ, soir la Révolution par la politique" Fin de citation, à partir de 13:08.
 
 
Le remède selon Jacques Attali:
"La France ne se réduit pas à un territoire, la France c'est une idée... La France c'est une langue, d'où l'importance majeure majeure pour l'avenir de la France de la francophonie... La francophonie c'est un espace nomade de la France, qui va augmenter beaucoup puisque l'Afrique va être le continent où la population va augmenter le plus vite. Et donc c'est une chance immense pour France... Le grand mouvement de la France de demain c'est que la France cesse d'être seulement ce grand pays sédentaire pour devenir un pays universel, nomade, et capable de se penser indépendamment de son magnifique territoire" (Fin de citation)
Partager cet article
Repost0

commentaires