Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 22:58

Hasselt, chef-lieu de la province belge de Limbourg, est-il le nouvel Avignon ? Il s’y tient une exposition choquante sur le thème des sept sacrements. Pour prendre un exemple particulièrement emblématique, l’eucharistie est représentée par un homme en croix dont la nudité est soulignée de façon atroce. « Le Saint Sacrement est ainsi sexualisé », s’indigne Jens Taskin, du collectif Waardig Katholiek (catholiques dans la dignité).

La pudeur et la piété empêchent d’entrer dans une description trop détaillée mais voici une photo, pour ceux qui ont le coeur bien accroché.

Remake d’Avignon ? Non, Hasselt est pire qu’Avignon car cette exposition qui profane les sept sacrements se tient dans la cathédrale elle-même. Le doyen, l’abbé Vanherk, se dit heureux d’accueillir ces « oeuvres » et l’évêque, Mgr Hoogmartens, ne trouve rien à y redire.

Cet événement « artistique » a été annoncé par la conférence épiscopale belge.

Cette exposition s’est ouverte début mars mais elle n’a fait la une que tout récemment, lorsque des protestations ont été annoncées. Inutile de souligner combien une telle profanation est particulièrement scandaleuse en plein carême (l’exposition se terminera le lundi de Pâques). A l’initiative du collectif Waardig Katholiek, un rassemblement de protestation et de prière a eu lieu mardi 19 avril à 15h devant la cathédrale Saint-Quentin d’Hasselt.

 

L’Observatoire de la christianophobie nous invite à envoyer ce message de protestation :

Monseigneur,

J’ai découvert avec indignation des images de l’exposition « Opnieuw geboren worden – De 7 sacramenten te kijk » qui présente des images sacrilèges de Notre-Seigneur dans votre cathédrale.

Une telle insulte à ce que les chrétiens ont de plus sacré, et pendant la semaine sainte, est inqualifiable.

L’avertissement du Christ à l’encontre de ceux qui scandalisent les âmes redouble ici d’autorité: il s’agit d’une exposition blasphématoire et dans une cathédrale – ce que le public ne manquera pas d’interpréter comme étant une exposition installée avec la bénédiction de l’évêque du lieu.

C’est pourquoi, je vous vous conjure respectueusement, Monseigneur, de dénoncer au plus vite cette exposition et de ne pas permettre que les fidèles soient contraints de vivre le Triduum pascal devant ces immondices.

Je vous prie d’agréer, Monseigneur, l’expression de mes sentiments filiaux et respectueux.

à Mgr Patrick Hoogmartens, évêque du lieu, au vicaire général et en copie à l’abbé Jaak Janssen, au directeur du centre d’information et de relations publiques, l’abbé Augustin Champagne et au curé de la cathédrale, l’abbé Lambert Vanherk grâce à ce formulaire : ici

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
<br /> Un évêque complice des satanistes et des athées au nom de la liberté d'expression !<br /> Vraiment, ils nous font regretter la monarchie absolue !<br /> <br /> <br />
Répondre