Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 19:20

Affaire Cahuzac - Où est la République irréprochable ?

 

"Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire. Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts..." (Hollandouille Ier, le 2 mai 2012)


Jérôme Cahuzac, après avoir déclaré devant la représentation nationale qu'il n'avait pas de compte à l'étranger, a avoué aujourd'hui avoir menti... Il a un compte "depuis une vingtaine d'années" entre la Suisse et Singapour avec plus de 600.000€, de l'argent provenant de ses anciennes activités avec les labos pharmaceutiques qui dormait tranquillement à l'abri du fisc français.

 

http://www.lesreniementscestmaintenant.fr/wp-content/themes/goodnews/framework/scripts/timthumb.php?src=http://www.lesreniementscestmaintenant.fr/wp-content/uploads/2013/04/Cahuzac.png&h=346&w=599&zc=1

 

Le blanchiment de fraude fiscale est un délit sévèrement puni par la loi. Le code pénal prévoit une peine maximum d'emprisonnement de cinq ans et une amende de 375.000 euros pour le blanchiment de fraude fiscale. La loi précise toutefois que «le blanchiment est puni de dix ans d'emprisonnement et de 750.000 euros d'amende» «lorsqu'il est commis de façon habituelle ou en utilisant les facilités que procure l'exercice d'une activité professionnelle». Cahuzac avait démissionné de ses fonctions de ministre du Budget le 19 mars dernier, après l'ouverture d'une information judiciaire. Il a avoué aujourd'hui que ministre du Budget il avait parié que personne ne découvrirait son compte à l'étranger. On peut quand même le féliciter d'avoir eu le courage de sortir de la "spirale du mensonge" et de demander "pardon". D'autres dans des cas similaires ont toujours nié et adopté pour ligne de défense la dénégation.

 

En revanche, il n'y a pas de sanction pénale prévue si un ministre ment devant l'Assemblée... Et pour cause, la "Salle de l'enfer" (Marie-Julie Jahenny) est le lieu où s'élabore quotidiennement le règne du mensonge. De source parlementaire, pour avoir menti devant l'Assemblée, l'ex-ministre ne risquerait donc rien.

 

 

Selon le canard, Hollande et Ayrault savaient au moins depuis Noël ! Pourquoi n'ont-ils rien fait ?
Photo : Selon le canard, Hollande et Ayrault savaient au moins depuis Noël ! Pourquoi n'ont-ils rien fait ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires