Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 10:58

Quand modestie et humilité égale guerre chez Obama :

 

 

 

Dans son adresse à la nation américaine mardi 10 septembre, en fin de discours, Obama a déclaré (p. 3 sur le NY Times) :

 

"America is not the world’s policeman. Terrible things happen across the globe, and it is beyond our means to right every wrong. But when, with modest effort and risk, we can stop children from being gassed to death and thereby make our own children safer over the long run, I believe we should act. That’s what makes America different. That’s what makes us exceptional. With humility, but with resolve, let us never lose sight of that essential truth."

 

Traduction :

 

"L'Amérique n'est pas le gendarme du monde. Des choses épouvantables arrivent à travers le monde et il est au-delà de nos moyens de réparer chaque tort, mais quand avec un effort et un risque modeste nous pouvons arrêter des enfants d'être gazés à mort et assurer ainsi à nos propres enfants plus de sûreté à long terme, je crois que nous devrions agir. C'est ce qui fait l'Amérique différente. Ce qui nous rend exceptionnels. Avec humilité, mais avec résolution, ne perdons jamais de vue cette vérité essentielle".

 

Tout en déniant que son pays soit le gendarme du monde, Obama, exalté, investi d'une quasi mission divine, fait de sa nation une nation "exceptionnelle". Il parle de modestie et d'humilité en menaçant de frapper la Syrie. Il affirme qu'il s'agit d'un effort et d'un risque modeste", alors qu'il y a un risque certain d'embrasement régional et de 3e guerre mondiale. Pour le président des Etats-Unis, humilité et modestie égale guerre ! Cherchez l'erreur...

 

Le président russe Vladimir Poutine ne s'y est pas trompé en rappelant à Obama l’égalité des nations devant Dieu :

 

Владимир Путин патриарх Кирилл

Le président russe Vladimir Poutine qualifie de dangereuse la déclaration de son homologue Barack Obama sur l'exceptionnalité de la nation américaine. 

 

« Il existe des Etats grands et petits, riches et pauvres, avec des traditions démocratiques anciennes et ceux qui cherchent toujours leur voie vers la démocratie… Nous sommes différents, mais Dieu nous a créés égaux », lit-on dans l’article publié par le New York Times.

 

M. Obama a parlé de l’exceptionnalité de la nation américaine pour essayer de justifier les frappes éventuelles contre la Syrie.


Source: http://french.ruvr.ru/news/2013_09_12/Poutine-rappelle-a-Obama-l-egalite-des-nations-devant-Dieu-2274/

 

 

http://media.napoleon-images.us/illustrations/ordo_ab_chao.pngAdd. 14h42. Cette conciliation oxymorique des contraires par leur rapprochement (l'humilité et la modestie égale guerre selon Obama. En résumé : le bien est le mal, et vice versa, excusez le blasphème!) est typiquement maçonnique.

 

Dans les faits, cette technique oxymorique permet de légitimer la guerre. Elle se manifeste dans le principe maçonnique "Ordo ab chao": ou comment vaincre la guerre par la guerre..., vaincre le Fanatisme par le fanatisme..., vaincre la Tyrannie par la tyrannie..., vaincre l'Intolérance par l'intolérance, vaincre le Mensonge par le mensonge... L'ordre maçonnique par le désordre... L'instauration du monde idéal (maçonnique, "démocratie" et "droits de l'homme") par le mal et par la guerre. L'inversion partout et pour tous (!) (Ex: le mélange des genres masculins et féminins, la "théorie du gender" ou du genre!), on voit vite qu'il y a quelque chose qui cloche dans leur Nouvel ordre mondial...

 

. Contre le Nouvel Ordre mondial : en finir avec la "révolution" (Ière partie)

. 3 minutes pour comprendre - Syrie : le gaz dans la bataille

. Syrie : la stratégie du chaos contre les intérêts français (Jean-Yves Le Gallou)

Partager cet article
Repost0

commentaires

R

c'est tout à fait dans la lignée des théoriciens du libéralisme, leurs propos, décortiqués dans un livre excellent et ravageur par Domenico Losurdo "contre-histoire du libéralisme" http://www.amazon.fr/Contre-histoire-libéralisme-Domenico-Losurdo/dp/2707173487


http://www.esperanto.be/fel/but/lib/lipr.php


montrent que ces gens parlaient avec "pathos" de liberté d'indépendance de l'individu, de lutte contre les pouvoirs arbitraires, mais ça seulement pour eux-mêmes et leurs semblables, bref les propriétaire, et encore les GROS propriétaires, parce que les droits de propriété des petits
paysans anglais ils se sont asis dessus ! les autres, les noirs, esclaves "par nature", les vils travailleurs manuels, les domestiques, les pauvres tout juste bons à être kidnappés de force pour
les vaissaux de Sa Majesté, ils ne les comprennent pas dans ces libertés individuelles si précieuses !


Bref, on retrouve toujurs le même type de comportement, le même double language
Répondre
L

Bonjour.   J'ai l'impression que les francs-maçons donne au monde entier,à tous les gens, la seule liberté de leur obéir sans discuter,ils essayent de nous faire croire que le mal
qu'ils font, c'est pour le bien des gens, ils sont fous à lier et dangereux.Barak Obama est franc-maçon.                          
                                                       
              Que dieu-Jésus nous délivre pour toujours des francs-maçons.                
                Salut cordial.Béatrice
Répondre