Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 12:55

Face au "dilemne" Sarkozy ou Aubry en 2012, Le Pen pencherait pour Aubry

PARIS (
AFP) — Face au "cruel dilemne" entre Nicolas Sarkozy ou Martine Aubry en 2012, le président du Front national, Jean-Marie Le Pen, pourrait pencher plutôt pour la première secrétaire du PS, déclare-t-il dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France à paraitre dimanche.

Interrogé sur son choix entre M. Sarkozy ou Mme Aubry, il déclare que face à ce "cruel dilemne", "si je ne peux pas faire autrement, je ne sais pas si je n'essaierais pas Mme Aubry".

Il exclut de se présenter à la prochaine présidentielle, "sauf circonstances excceptionnelles". "Si une campagne électorale devait avoir lieu très vite, nuance-t-il, seul un homme d'expérience pourrait y aller. Et dans ce cas seul, j'irais".

"J'ai toujours détesté le mot retraite (...) Je crois, en France en tout cas, que l'image du père -celle du vieux chef- n'est pas repoussante", ajoute-t-il, citant "pas mal d'exemples", de "de Gaulle à Pétain".

Interrogé sur l'opportunité de poursuivre les réformes dans la crise, il répond : "ou on accepte le bras de fer (...) ou on capitule. Mais avec Nicolas Sarkozy on connait la réponse: il a enfilé les bottes de Chirac".

"Il va diriger à gauche, en essayant de conquérir par le charme ce qu'il ne peut plus obtenir par l'autorité. A l'arrivée, ce sera évidemment l'échec", estime le chef de file du FN.

Concernant la suppression de la première tranche de revenu, une des pistes proposées par le président Sarkozy en direction des classes moyennes, il estime que "ce n'est pas une bonne idée".

Il juge "farfelue", la "notion qu'a M. Sarkozy des classes moyennes" qui "va du salarié au SMIC jusqu'au portier du Fouquet's".

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Le "vieux chef " vieillit très mal. Quant à Aubry, elle avait dépensé tout le budget de la mairie de lille fin avril 20008 et les illuminations somptueuses de lille de fin d'année n'ont pas été réglées aux artisans, elle se lance dans une promotion pharaonique culculturelle "lille 3000" qui va encore peser plus sur le budget et dépense 1000 euros par semaine en soins de beauté (nécessaires!), et si elle gère l'état comme la mairie de lille alors on est vraiment dans la misère . 
Répondre