Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 22:09

Si les crimes d'Israël à Gaza semblent une invitation à l'Iran pour réagir, l'Iran ne tombe pas dans le piège, pour le moment... Je disais qu'une fuite en avant était dors et déjà engagée. Les porteurs de lumières sont dos au mur, ils ne peuvent qu'accélérer le mouvement vers l'instauration du N.O.M. La guerre et l'escalade de la violence semble de plus en plus être la voie choisie. On organise pour ce faire une pseudo opposition entre Israël et l'O.n.u., condition nécessaire à l'engagement des forces "occidentales". Toujours garder en mémoire que selon un adage maintes fois vérifié, "ils font leurs guerres avec le sang des autres".

Minute par minute Le Figaro

10h35 : Israël anticipe le vote de l'ONU. «Les votes de l'Assemblée générale sont dictés par une majorité automatiquement anti-israélienne et dans les circonstances actuelles, on peut s'attendre à la pire hypocrisie de la part de cette instance qui nous est hostile», estime un porte-parole de la diplomatie israélienne. L'ONU tient jeudi une assemblée générale qui pourrait se solder par le vote d'une résolution.


11h12 : un bâtiment de l'ONU touché par l'armée israélienne. Trois employés de l'Unrwa, la principale agence de l'ONU d'aide aux réfugiés palestiniens, ont été blessés par des obus de chars israéliens qui ont endommagé son complexe à Gaza, indiqur un porte-parole de l'organisation.

11h43 : Ban Ki-moon «scandalisé»
. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon se dit «scandalisé» par le bombardement du complexe de l'Unrwa. «J'ai fais savoir que je protestais fermement et que j'étais scandalisé. J'ai demandé une explication détaillée au ministre de la Défense et au ministre des Affaires étrangères» d'Israël, déclare M. Ban à la presse à Tel Aviv.

20h20 : la présidence de l'UE hausse le ton.
L'attaque israélienne contre l'immeuble des Nations unies à Gaza est «simplement inacceptable» estime la présidence tchèque de l'Union européenne qui demande à l'Etat juif de prendre des mesures pour que cela ne se reproduise plus.

21h32 : Amnesty évoque un possible «crime de guerre».
Amnesty international appelle à l'ouverture immédiate d'une enquête indépendante concernant l'attaque israélienne contre l'immeuble des Nations unies à Gaza, estimant que cela pourrait constituer un «crime de guerre».
Partager cet article
Repost0

commentaires