Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 20:25
09/10/2008 – 17h00
WASHINGTON (
NOVOpress) – Dans une lettre envoyée le 26 septembre dernier aux responsables du gouvernement américain, William Murphy, président du Comité pour la justice intérieure et le développement humain de la conférence épiscopale, a exhorté les dirigeants du pays à prendre leur responsabilité pour faire face à la crise économique.

Les responsables de l’Eglise catholique américaine ont des mots très durs contre un système économique devenu fou : .... « La recherche scandaleuse d’un profit économique excessif » allant jusqu’à provoquer une aggravation de la situation des plus vulnérables, est l’exemple « d’une éthique économique qui place le gain au-dessus de toutes les autres valeurs. […] De telles actions ignorent l’impact des décisions économiques sur la vie des gens ».

Les affairistes doivent répondre de leurs actes : « Ceux qui ont contribué directement à cette crise ou qui en ont tiré profit, ne devraient pas être récompensés ou fuir leurs responsabilités pour le mal qu’ils ont commis ».

... « Le principe de la solidarité nous engage à poursuivre le bien commun, et non la recherche du gain personnel ou de l’avantage économique », peut-on lire dans cette missive qui met l’accent sur le principe de subsidiarité : « La subsidiarité donne aux acteurs et aux institutions privées, la responsabilité d’assumer leurs obligations. S’ils ne les assument pas, les grandes institutions, l’État compris, devront intervenir là ou les institutions privées ont échoué ».

Partager cet article
Repost0

commentaires