Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 11:57

"J’interromps le silence de mon séjour en Finlande,  compte-tenu de l’importance de l’événement que représente la mort d’Alexandre Soljenitsyne. Non pas pour ajouter quoi que ce soit à ce qui se dit déjà, je suppose, mais  par simple respect pour l’oeuvre de ce personnage de grande ampleur.

Cette disparition est amère, parce que, en vérité, Soljenitsyne n’aura pas totalement réussi à faire comprendre au monde l’horreur du communisme. Je viens de prendre prendre connaissance ici, en Finlande, d’une compilation d’Erkki Vettenniemi: Des Finlandais dans l’archipel des camps de prisonniers (je traduis littéralement mais je suppose qu’il faudrait traduire “dans l’archipel du goulag”, d’autant que l’auteur est également un biographe en finnois du grand disparu): il raconte comment de braves Finlandais sans culture, et sans une Eglise catholique pour les prévenir contre le danger, ont cru, même dans les années 30, que c’était le paradis de l’autre côté de leur frontière, l’ont franchie, et ont été réduits dans un véritable esclavage (vivant  dans des camps et travaillant sans salaire, comment l’appeler?) pour les besoins des grands travaux soviétiques. Des parents ont emmené leurs enfants qui n’ont pas survécu dans cet enfer, et ont pu témoigner de leur aveuglement mortifère. Et encore,  Soljénitsyne, justement, écrivait que ceux qui peuvent témoigner aujourd’hui  sont justement ceux qui ont le moins souffert, puisqu’ils  ont survécu!

L’auteur écrit qu’en France aussi, particulièrement en France, les gens s’aveuglaient, parce qu’ils ne savaient pas jusqu’à ce que Soljénitsyne publie L’Archipel au début des années 70. Mais il se trompe: très rapidement, de nombreux survivants ont pu témoigner de ce qui se passait. Hergé lui-même s’en fait l’écho auprès des jeunes dès 1929 dans sa première aventure de Tintin. Kravtchenko publie au lendemain de la guerre un livre dénonciateur qui lui a aliéné l’intelligentsia française. Mais sans résultat: Tintin chez les Soviets ne paraissait pas à ma génération, le livre de Kravtchenko non plus, Soljénitsyne était qualifié de fasciste dans nos établissements d’éducation nationale. Aujourd’hui encore, les programmes scolaires d’histoire sont explicitement communistes: invariablement, quels que soient les éditeurs de manuels, les auteurs font croire à nos écoliers que Lénine était un gentil réformateur, et que c’est Staline qui était condamnable. Thèse trotskiste bien connue, correspondant aux partis communistes modernes: LCR, Lutte ouvrière, Verts. Par exemple, ils font croire que c’est Staline qui a inventé le goulag “dans les années trente” alors que c’est Lénine, dès la fin 1918."
Suite
Ymadeline.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents