Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2008 6 14 /06 /juin /2008 09:57

"Dès 1789, ce sont des minorités qui s'emparent du pouvoir et se le disputent. Si bien que le moment fondateur de la République française porte en lui une inavouable contradiction. Conduite au nom du peuple, la Révolution s'est effectuée sans le consentement du peuple, et souvent même contre le peuple." (Jean Sévillia, Historiquement correct, Pour en finir avec le passé unique, Perrin, Saint-Amand-Montrond 2003, p. 177).

Répétition de 1789, "Nicolas Sarkozy et Angela Merkel veulent passer outre le "non" irlandais. Dans un communiqué commun publié vendredi après l'annonce des résultats du référendum, le président français et la chancelière allemande ont appelé à la poursuite de la procédure de ratification du traité de Lisbonne."
(Ap, Paris et Berlin plaident pour la poursuite du processus de ratification après le "non" irlandais, vendredi 13 juin).


Je m'étonne que l'on perde notre temps à discuter des heures de ce referendum et des suites à lui donner. Je m'étonne que l'on fasse encore semblant de croire à un "débat" démocratique quand on sait pertinemment que le vote ne sert à rien et que les "responsables" français et européens sont les vrais décideurs, malgré nous et contre nous.

Partager cet article
Repost0

commentaires