Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 16:23

 
FRANC MACONNERIE colloque france culture 1

Le relativisme maçonnique prône l'inconnaissabilité de la vérité et l'utilité du "doute pédagogiquedans ses certitudes" (Alain Graesel, maître de conférence à l'Ecole des Mines de Nancy, Grand Maître de la Grande Loge de France, in franc-maçonnerie, colloque France-Culture).

Le doute permettrait d'éviter aux hommes de "s'enfermer dans ses certitudes et d'allumer des bûchers", nous dit Alain Graesel (16:50 au curseur). Les francs-maçons feignent d'oublier que la Révolution française a été la
matrice de tous les génocides de l'histoire..., et que leur croyance relativiste, leur "doute pédagogique", n'est finalement qu'une autre forme de doctrine, un autre dogme avec son catéchisme (doute, cartésianisme, liberté, égalité, "droits de l'homme", etc.), une nouvelle religion, une autre gnose, au nom de laquelle les hommes ont commis (et continuent de commettre sous la forme de l'impérialisme "libéral"...) des crimes inimaginables dans le monde, à l'origine d'un nombre de morts bien plus important que celui des bûchers : guillotines laïques et républicaines, noyades et mariages républicains durant la Révolution, génocide vendéen, famines provoquées, guerres provoquées et déclarées, systèmes de dépopulation révolutionnaire, socialiste, communiste, au XXe siècle, "révolutions" de toutes sortes, etc.) 

Au contraire du relativisme désenchanteur maçonnique-"libéral", Dieu nous dit qu'il ne nous a pas laissé seuls au monde, ni orphelins. L'Eglise nous rappelle l'enseignement du Christ, selon lequel nous pouvons connaître Dieu :
"Si vous demeurez dans ma parole, vous serez vraiment mes disciples; Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres" (Evangile selon Saint Jean VIII, 31).

La foi catholique nous enseigne donc la connaissance et la connaissabilité de la vérité.
Ce qui ne signifie pas qu'on possède la vérité, ni qu'on possède Dieu... Mais on en a la connaissance. Ce n'est pas pareil. "Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous?" (Ière Épître de St Paul aux Corinthiens III, 16). Cette présence de Dieu, cette connaissance de Dieu en nous, est comme physique, nos sens peuvent l'éprouver.

Le Christ se manifeste à nous dans toute sa vérité. C'est une de ses promesses et c'est le témoignage de nombreux catholiques dans le monde depuis deux mille ans.

Partager cet article
Repost0

commentaires