Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2007 5 07 /12 /décembre /2007 13:24
Via le blog conservateur, à propos des dernières émeutes de Villiers-le-Bel, Eric Zemmour parle d'un renversement conceptuel où l'Etat subirait au contraire un "monopole de la violence illégitime", "un système inversé où c'est l'Etat et ses représentants qui subissent la violence. ... La prochaine fois il y aura des morts".

L'Etat au service de la justice et de l'ordre juste, bénéficie certes du "monopole de la violence légitime"; c'est le pouvoir, bras séculier de l'Eglise afin de châtier le crime et rendre la justice. 

Quid de l'Etat au service du relativisme et du matérialisme? La violence contre un tel Etat est-elle illégitime? On entrevoit une réponse  passionnante... 

Je me borne ici à relever cette description de Zemmour des dernières émeutes qui parle de "guets-apens", "des gens qui tirent sur les policiers avec des fusils de chasse, qui prennent les policiers pour des faisans, pour des gibiers". Si je prends la définition du dictionnaire, le guet-apens est un piège qui consiste à guetter quelqu'un en un endroit afin de l'attaquer par surprise. => piège, traquenard, embuscade. Qu'est-ce si ce n'est une forme de guerre, une guérrilla ? Guérilla, "mot emprunté de l'espagnol. Corps franc, bande de partisans. Une guerre de guérillas."  (Dictionnaire d'autrefois Dictionnaires des 17ème, 18ème, 19ème et 20ème siècles). 

La question: sommes-nous en guerre? Qui est en guerre contre qui, qui est en guerre contre quoi?


Partager cet article
Repost0

commentaires