Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 18:53

La cathédrale de Perpignan a encore été la cible des cambrioleurs. Dimanche, la chapelle du Dévôt-Christ a été forcée, presque deux mois jour pour jour après le vol du trésor. Heureusement, le ciboire contenant les hosties ne se trouvait pas à l'intérieur, puisqu'il venait de servir à la célébration de la messe du soir. C'est précisément en ramenant le ciboire, qu'un diacre a constaté l'effraction.
Hier matin, le père Blondeau, curé de la cathédrale, montrait avec désolation la petite porte arrachée de ses gonds :
« La porte du tabernacle est blindée, mais les charnières n'étaient pas très importantes, et elles ont été facilement forcées. Par chance, le tabernacle était vide, sinon il y aurait eu vol du ciboire et profanation majeure du saint Sacrement ».
Lundi, Jean-Baptiste Blondeau, en accord avec l'évêque du diocèse, Mgr André Marceau, a informé par courrier le préfet de cette nouvelle atteinte portée au mobilier de l'ensemble cathédrale. Et rappelé l'urgence de mesures de sécurité adaptées. En attendant, l'accès ne se fera plus que par l'entrée principale.
Hier, des inspecteurs de la police judiciaire se sont rendus sur les lieux pour cette nouvelle affaire dont ils ont la charge. Le 12 septembre, l'armoire contenant les objets nécessaires au culte était complètement dépouillée. (
Midilibre).

Partager cet article
Repost0

commentaires