Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2007 5 19 /10 /octobre /2007 17:04
Alors qu'à Lisbonne "le président français Nicolas Sarkozy a indiqué vendredi souhaiter que son pays ratifie le nouveau traité européen dès le mois de décembre, juste après la signature, ce qui ferait de la France le premier pays de l'UE à valider le texte" (Afp, "LISBONNE Sarkozy veut que la France ratifie le traité européen dès décembre"), Jean-Marie Le Pen se fend d'un communiqué lapidaire dans lequel il dénonce un "honteux traité", "une infamie" et "une nouvelle atteinte aux droits des peuples d’Europe." 

"Ce traité ne fait que reprendre les dispositions de la Constitution européenne, or cette Constitution a été rejetée par les citoyens français et néerlandais. Le « traité de Lisbonne » n’a donc aucune légitimité. La seule attitude démocratique, pour les gouvernements, est désormais d’organiser un référendum pour vérifier que les peuples ne veulent pas se dissoudre dans un magma qui bientôt n’aura plus d’européen que le nom. 

"Au contraire, le gouvernement français veut que notre pays soit le premier à ratifier ce honteux traité. Le premier à abandonner définitivement les souverainetés nationales. Par un vote du Parlement acquis à l’idéologie euromondialiste.

"Le Front National demande aux Français de manifester leur opposition à cette infamie, à cette insulte à la nation, à cette destruction de ce que tant de générations ont bâti et préservé par leur travail et par leurs sacrifices." (Communiqué de presse de Jean-Marie LE PEN).

Quant à lui, lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet européen de Lisbonne, Nicolas Sarkozy a déclaré: "Je souhaite que cette ratification puisse avoir lieu dans les plus brefs délais possibles, c'est-à-dire au mois de décembre 2007". 

Les dirigeants de l'Union européenne étaient tombés d'accord dans la nuit de jeudi à vendredi sur le traité remplaçant la Constitution, rejetée en 2005 par référendum par les Français et les Néerlandais. 

Le traité doit à présent être formellement signé le 13 décembre à Lisbonne avant d'être ratifié par les 27 pays de l'UE, en vue d'une entrée en vigueur en 2009... 

"Je serais très heureux si la France pouvait être l'un des pays en Europe qui ratifie ce traité simplifié parmi les premiers car, après avoir bloqué la Constitution, vous comprendrez qu'en tant que chef de l'Etat je ne verrai que des avantages à ce que la France montre l'exemple de l'adoption de nouvelles institutions", a souligné Nicolas Sarkozy.
... "Nous l'avions imaginé, nous l'avions rêvé, et bien le voici réalisé. L'Europe s'est dotée d'un traité simplifié, j'avais eu l'occasion d'en avancer l'idée pour la première fois en septembre 2006, voici donc l'Europe qui sort de dix années d'imbroglio institutionnel", a-t-il ajouté.

Collusion du système UMPS euromondialiste, Jack Lang souhaite le soutien du PS au nouveau traité européen.

Lire sur le même sujet:

* "Haute trahison", par Anne-Marie Le Pourhiet, professeur de droit public, auteur de Droit constitutionnel
Partager cet article
Repost0

commentaires