Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

9 décembre 2023 6 09 /12 /décembre /2023 16:36

Le 18 juillet 2022, à 14h30, un incendie de grande ampleur s’est déclaré sur la commune de Brasparts, au cœur des Monts d’Arrée, détruisant plus de 2 208 hectares de landes et de forêt.(1) 

 

Quelques semaines plus tard, une deuxième vague d’incendies avait touché le cœur du Finistère. Ce, à partir du samedi 6 août. Des pompiers sont restés mobilisés pendant plusieurs semaines.(2)

 

"Dans le premier incendie, le feu partit dans plusieurs directions. 1700 hectares furent brûlés, un peu plus de 500 personnes furent évacuées. Parmi elles, 200 furent prises en charge dont six enfants mais la population, les habitations, les exploitations et la chapelle du mont Saint-Michel de Brasparts, furent sauvées.(3)

 

La Chapelle, consacrée le 29 Septembre 1677, jour de la Saint Michel, au cœur du Parc d’Armorique, a été bâtie sur un lieu de culte druidique, dédié au Dieu celte Belenos, dieu du soleil, qui s'appelait la motte Cronon. Elle fut érigée au sommet du Mont car l'Archange Saint-Michel y aurait terrassé le dragon, symbole du mal.

On raconte que c'est l'Archange Saint-Michel, lui-même, qui serait venu aider les ouvriers à monter leurs lourdes charges jusqu'au sommet lors de la construction de la chapelle.(4)

 

Elle resta fréquentée jusqu'en 1860 en particulier par les bergers tant l'élevage de moutons domina les Monts d'Arrée. Pratiquement en ruine à la Révolution, elle fut rénovée en 1821 et 1891.

 

Lors des incendies, les conditions météorologiques n'aidèrent pas. Avec des températures frôlant parfois les 40 degrés et le vent qui ne cessa d'attiser le feu, le Lieutenant-colonel Gilles Boulic le reconnut : "Nous avons eu beaucoup de difficultés à surveiller la progression du feu. D'ailleurs en pleine nuit, nous avons dû procéder à de nouvelles évacuations."

 

200 pompiers ainsi qu'une soixantaine de véhicules furent engagés sur le terrain. Les professionnels vinrent du Finistère mais aussi des autres départements bretons et ligériens : Côtes d'Armor, Morbihan, ainsi que Loire-Atlantique, Vendée et Maine-et-Loire luttèrent contre les flammes dans les Monts d'Arrée.

 

"Dans un premier temps, il s'agissait de protéger tous les points sensibles repérés par l'hélicoptère Dragon (sic) et le travail sur carte très minutieux effectué par le PC opérationnel."

 

La chapelle qui culmine à 381 mètres, fut préservée des flammes. Tout autour c'est un paysage de désolation.

 

Le site, classé, offre un paysage emblématique : crêtes montagneuses, étendues de landes, affleurements rocheux, lac et cuvette de tourbières.

Sources : 

(1) https://www.finistere.fr/actualites/monts-darree-un-an-apres-les-incendies-le-site-restitue-aux-finisteriens/

(2) https://www.ouest-france.fr/bretagne/finistere/en-images-trois-mois-apres-les-incendies-les-monts-d-arree-se-reconstruisent-a-leur-rythme-a5938c9a-521d-11ed-8d2c-a44d5f352b72

(3) https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/finistere/brest/incendie-dans-les-monts-d-arree-l-objectif-maintenant-c-est-de-combattre-le-feu-ce-que-l-on-sait-a-la-mi-journee-2583724.html

(4) https://www.montsdarreetourisme.bzh/d%C3%A9couvrir/c%C3%B4t%C3%A9-nature/montagne-saint-michel/

Partager cet article
Repost0

commentaires