Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2022 5 05 /08 /août /2022 07:25
Un médecin suédois tire la sonnette d'alarme à propos de cancers agressifs et rares après la "vaccination Covid"

Un médecin et chercheur suédois tire la sonnette d'alarme sur le lien entre les vaccins contre le coronavirus, les cancers à croissance rapide et l'inflammation des vaisseaux sanguins chez les patients décédés après avoir reçu un vaccin à ARNm.

 

Le médecin, qui travaille à l'hôpital régional de la ville suédoise de Kalmar, a déclaré dans une récente interview avec l'Association norvégienne des médecins et des travailleurs de la santé qu'elle était très préoccupée par le grand nombre de cas de cancer agressif qu'elle voit.

 

Ute Krüger a examiné 8000 autopsies et est convaincue qu'il existe un lien entre la vaccination et la mortalité. "Les vaccins contre le corona semblent provoquer des types de cancer à croissance rapide", a déclaré le médecin. Elle soupçonne que cela a à voir avec les réactions inflammatoires après la vaccination.

 

Elle a parlé à d'autres pathologistes qui découvrent de plus en plus de tumeurs dans divers organes qui étaient autrefois rares. "Personne ne m'écoute", déplore Kruger. "Mes collègues remettent même en question ma compétence."

 

Par exemple, un collègue lui a demandé de consulter un rapport d'autopsie. Elle a conclu que la personne était décédée d'une inflammation du muscle cardiaque à la suite de la vaccination corona. Le confrère a trouvé cette conclusion "beaucoup trop tirée par les cheveux".

 

Ceci malgré le fait que VAERS, la base de données américaine des effets indésirables des médicaments, compte déjà 30 000 déclarations de décès et plus de 50 000 cas de myocardite.

 

Les changements les plus probablement liés au vaccin contre le coronavirus ne représentent qu'une fraction de ce qui se passe dans le corps, a déclaré le Dr. Kruger. "J'ai étudié la médecine parce que je veux aider les gens, mais maintenant j'ai l'impression que tout ce que je peux faire, c'est les regarder se faire tuer et je ne peux pas y faire grand-chose", a-t-elle déclaré.

 

Partout où je vais, les médecins me disent: "Je vois exactement la même chose"", a déclaré Krüger, parlant d'un "schéma".

 

SOURCE : UNCUT.NEWS

Partager cet article
Repost0

commentaires