Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2021 4 09 /12 /décembre /2021 17:05

Jean-François Delfraissy, président du conseil "scientifique" reconnait que le passe sanitaire ne protège pas réellement pour arrêter le virus puisque, déclare-t-il "on peut être vacciné et porteur du virus", mais il justifie l'utilisation d'un outil liberticide inefficace, sa prolongation, par la nécessité de "pousser à la vaccination. C'est pour cela qu'on l'avait recommandé." 

 

Ou l''éradication impossible d'un virus... 

"Le totalitarisme fonctionne à l'idéologie, c'est-à-dire à la création d'un récit ou d'une croyance fausse qui se substitut à la réalité et auquel l'on est prié d'adhérer.

Un délire en psychopathologie est la création d'un nouvelle réalité dans un récit pour remplacer la réalité existante. Et nous sommes donc dans un délire collectif.

La paranoïa fonctionne au délire de persécution. Il s'agit de désigner un ennemi qui peut être extérieur ou intérieur. Ici il est important de remarquer que l'ennemi désigné est un virus.

Et la nuisance à l'autre est considérée comme nécessaire au nom d'un idéal délirant ou inatteignable..." (Ariane Bilheran, psychologue clinicienne sur la mise en place du totalitarisme)

Add. 11 décembre 2021. Le docteur Martin Blachier sur C-News pointe toute l'incohérence de Jean-François Delfraissy :

 

"C'est quoi la stratégie du professeur Delfraissy ? C'est de stopper la circulation du virus avec un vaccin dont il affirme lui-même qu'il ne permet pas de stopper la circulation du virus !

"Donc en gros, à chaque fois que les cas vont remonter un peu il va appeler à fermer le pays..."

Partager cet article
Repost0

commentaires