Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2021 6 20 /11 /novembre /2021 16:37
https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1027511/Vaccine-surveillance-report-week-42.pdf

https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1027511/Vaccine-surveillance-report-week-42.pdf

On peut discuter de tout sauf des chiffres. 

 

Selon les données anglaises (Uk Health Security Agency), le taux de contamination des vaccinés devient supérieur à celui des non vaccinés sur toutes les tranches de la population sauf les moins de 29 ans. Cela se développe au cours du temps (les moins de 29 ans ont été vaccinés plus tard).

 

L'efficacité du vaccin baisse avec le temps. Il est donc inévitable d'avoir plus de vaccinés à l'hôpital que de non vaccinés.

 

L'étude israélienne indique que l'efficacité réelle de la 3e dose est probablement plus proche de 60%, au mieux, au début. On peut s'attendre ensuite à une chute.

 

L'efficacité du vaccin contre les contaminations devient donc négative au cours du temps.

 

C'est cohérent avec une large étude suédoise sur 1 million 600 mille personne et avec une étude sur les tests réalisée en Israël.

 

L'utilisation de la 3em dose redonne de l'efficacité, mais ne fait certainement que repousser le problème à plus tard, tout en affaiblissant l'immunité.

 

Cela peut signifier que les vaccinés entretiennent la circulation et empêchent l'épidémie de se résoudre.

 

Les vaccinés aux urgence sont là non pas à cause du covid mais à cause du vaccin.

 

Essayer de déjouer le virus avec des injections de rappel censées traiter le prochain variant sur la base d'un vaccin conçu à partir du Covid-19 précédent pourrait créer une vague infinie de nouveaux variants et empêcher l'extinction naturelle de l'épidémie, et un marché sans fin pour les vendeurs de "vaccins". 

 

Début mars 2021, le Dr Geert Vanden Bossche (un vaccinologue qui a travaillé avec GSK Biologicals, Novartis Vaccines, Solvay Biologicals, l'équipe Global Health Discovery de la Fondation Bill & Melinda Gates à Seattle et Global Alliance for Vaccines and Immunization à Genève), avait lancé un appel à l’Organisation mondiale de la santé, appuyé par un document de 12 pages traitant du "monstre incontrôlable" que la vaccination de masse mondiale allait créer.

 

Lire : Les scientifiques alertent sur un cercle vicieux : revacciner chaque année entraîne le développement de virus variants

 

En Grande-Bretagne, déjà lors de la 3e vague, 60 à 70% des victimes étaient des patients… vaccinés (Telegraph) 

 

Pour certains, comme le labo Merck, il est plus efficace d'être infecté par le virus et de guérir.

 

Voici les références pour ceux que cela intéresse :

 

https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/1027511/Vaccine-surveillance-report-week-42.pdf

https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3963606

https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3949410

 

Partager cet article
Repost0

commentaires