Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 11:52
Source: https://trikooba.com/una-medica-terriblemente-afectada-despues-de-recibir-la-vacuna-de-pfizer-suplica-ayuda-a-los-principales-funcionarios-de-salud-publica-estadounidenses-y-no-obtiene-ninguna-respuesta/

Source: https://trikooba.com/una-medica-terriblemente-afectada-despues-de-recibir-la-vacuna-de-pfizer-suplica-ayuda-a-los-principales-funcionarios-de-salud-publica-estadounidenses-y-no-obtiene-ninguna-respuesta/

23 septembre 2021

 

La plus grande plateforme vidéo a une fois de plus censuré des scientifiques pour avoir publié des informations contraires à ses "politiques". Dans ce cas, il s'agit d'une conférence de scientifiques allemands dans laquelle ils discutent des effets constatés dans les autopsies de personnes décédées après avoir reçu des vaccins COVID-19. 

 

La vidéo supprimée par la plate-forme populaire détenue par Google est une conférence diffusée en direct lundi 20 septembre, au cours de laquelle des experts allemands ont présenté les résultats de 40 autopsies effectuées sur des patients récemment décédés.

 

La vidéo en question, intitulée "Cause de décès après vaccination COVID-19, éléments non déclarés contenus dans les vaccins", a réuni environ 5 000 téléspectateurs dans la première heure de transmission jusqu'à ce que YouTube décide de la supprimer pour "violation des directives de la communauté YouTube". .

 

Au cours de la conférence de presse, trois pathologistes allemands de renom, le Pr. Dr. Arne Buckhar, le Pr. Dr. Walter Lang et le Pr. Dr. Werner Bergholz, ont présenté leurs conclusions, après avoir autopsié quarante patients décédés dans les deux semaines suivant la vaccination.

 

Après avoir analysé les résultats, le groupe de scientifiques assure qu'au moins un tiers des décès ont été causés par les effets du vaccin COVID-19.

 

La myocardite induite par le vaccin a été désignée comme le premier diagnostic et la principale cause de décès. Des images microscopiques d'altérations tissulaires causées par une myocardite ont également été présentées au cours de la conférence.

 

Au cours de la conférence ont également été présentés les résultats d'une analyse réalisée par des chercheurs autrichiens, dont les résultats coïncident avec les conclusions d'autres scientifiques du Japon et des États-Unis, montrant la présence d'éléments métalliques non déclarés dans le sang de patients vaccinés avec les injections COVID.

 

Des photographies microscopiques de ces éléments non identifiés ont également été présentées lors de la conférence, des experts soulignant leurs tailles et formes inhabituelles.

 

Le groupe d'experts a discuté des effets chez les patients vaccinés, y compris les problèmes de fertilité et la thrombose.

 

Enfin, les scientifiques ont conclu sur l'importance de commencer de toute urgence à collecter des données sur les effets indésirables des vaccins COVID, tout en exigeant une plus grande transparence de la part des autorités sanitaires mondiales à cet égard.

 

Avant la conférence, le site de l'événement a publié un résumé, toujours disponible, indiquant que la suspension de la campagne de vaccination devrait au moins être envisagée.

 

Malgré les données accablantes présentées par les scientifiques et le sérieux de leur analyse, YouTube a décidé de la retirer de sa plateforme à peine 24 heures après la publication de la vidéo.

 

De nombreux scientifiques à travers le monde tentent de montrer leurs études qui indiquent la dangerosité des vaccins, ou dénoncent qu'une campagne de vaccination de masse incluant des personnes en bonne santé ou possédant des anticorps pour avoir vaincu le virus est inutile.

 

Cependant, les médias de masse et surtout les grandes plateformes Internet telles que YouTube, Facebook et Twitter mettent tout en œuvre pour empêcher ces discours d'atteindre et d'être entendus par la société.

Partager cet article
Repost0

commentaires