Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2021 6 20 /02 /février /2021 22:40
Selon Biden, le génocide ouïghour en Chine n'est qu'une "norme culturelle"

Joe Biden a suscité l'indignation en évoquant le génocide des Ouïghours, perpétré par le régime communiste chinois, comme une "norme culturelle", plutôt que de le condamner malgré la lente et douloureuse extinction de ce groupe ethnique.

 

Depuis 2014, le gouvernement chinois, sous la direction du Parti communiste chinois sous l'administration du secrétaire général du PCC Xi Jinping, a poursuivi une politique qui conduit à ce que plus d'un million de musulmans soient détenus dans des camps de détention secrets sans aucune procédure légale, ce qui est devenu la plus grande détention de minorités ethniques et religieuses depuis la Seconde Guerre mondiale.

 

"Je ne vais pas dénoncer ce que [Xi Jinping] fait à Hong Kong, ce qu'il fait avec les Ouïghours dans les montagnes occidentales de la Chine, et Taiwan essayant de mettre fin à la politique d'une seule Chine en la rendant coercitive," a déclaré Biden lors d'une réunion à Milwaukee, Wisconsin, le 16 février.

 

Les Ouïghours musulmans de Chine font face à l'oppression systématique du régime communiste chinois. Dans leur province natale du Xinjiang, on estime qu'un million d'entre eux sont détenus dans des camps de lavage de cerveau. Capture d'écran (Youtube / The Economist)

Et il a ajouté: "Culturellement, il existe des normes différentes dans chaque pays et ses dirigeants sont censés les suivre."

 

Pour le journaliste de One America News Jack Posobiec, cette partie du discours de Biden est de la propagande pour le Parti communiste chinois (PCC).

 

"Joe Biden vient de dire que le génocide ouïghour n’est qu’une norme culturelle chinoise et rappelle aux Américains que la Chine a été victime de l’Occident dans le passé. Ce sont des lignes de propagande directes du PCC", a tweeté Posobiec .

 

Pour sa part, l'ancien secrétaire d'État, Mike Pompeo, a expliqué que la persécution du PCC contre la minorité ouïghoure faisait partie d'un génocide systémique et organisé visant à réduire la population musulmane.

 

"Après un examen attentif des faits disponibles, j'ai déterminé que la République populaire de Chine, sous la direction et le contrôle du PCC, a commis un génocide contre des Ouïghours à prédominance musulmane et d'autres groupes minoritaires ethniques et religieux au Xinjiang", a déclaré Pompeo le 19 janvier.

 

En réalité, les violations des droits de l'homme perpétrées par le PCC sont beaucoup plus nombreuses et incluent des persécutions contre d'autres groupes ethniques et contre la liberté de conscience et de religion comme cela se produit avec les pratiquants de l'ancienne discipline spirituelle Falun Dafa ou Falun Gong.

 

La répression du PCC serre d'une main de fer les libertés fondamentales du pays le plus habité du monde, menaçant d'envahir Taiwan malgré le fait que ce soit un pays avec un gouvernement démocratique indépendant.

 

En outre, après que les agences de sécurité américaines ont déclaré que le PCC était la plus grande menace qui pèse sur leur pays et le monde, l'approbation ouverte de Biden du régime communiste génère de plus grandes attentes à cet égard.

 

Source: Trikooba | BLes

Partager cet article
Repost0

commentaires