Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2021 5 05 /02 /février /2021 08:02
Onze membres du gouvernement font partie du club du "Siècle" anciennement présidé par Olivier Duhamel

Un cercle très fermé où tous ses membres ont une règle : ne rien répéter de ce qui se dit dans leurs dîners.

Il est un club élitiste qui a vu le jour en pleine Seconde Guerre mondiale, fondé par d'anciens résistants. Le Siècle est un endroit très fermé où ses membres, dirigeants politiques, économiques ou culturels français, se regroupent une fois par mois lors d'un dîner au Cercle de l'Union interalliée, au 33 rue du Faubourg-Saint-Honoré (Paris). Ils ont un mot d'ordre : ne rien répéter de ce qui se dit entre eux. Mais la liste de ses membres est d'ordinaire secrète. Or, nos confrères de l'Obs ont pu se procurer son annuaire, pourtant estampillé "confidentiel" en lettres capitales rouges. Et il se trouve que parmi ces membres, jugés pourtant "vieillissants", se trouvent onze membres du gouvernement ainsi que d'anciennes figures ayant servi sous Emmanuel Macron.

 

La liste dévoilée par l'Obs comprend donc : Edouard Philippe (l'ancien Premier ministre), Muriel Pénicaud (ex-ministre du Travail), Jean-Michel Blanquer (ministre de l'Éducation), Gérald Darmanin (ministre de l'Intérieur), Florence Parly (ministre des Armées), Élisabeth Borne (ministre du Travail), Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer), Emmanuelle Wargon (ministre déléguée au Logement), Amélie de Montchalin (ministre de la Fonction publique), Agnès Pannier-Runacher (ministre de l'Industrie), Jean-Baptiste Djebbari (ministre des Transports), Franck Riester (ministre du Commerce extérieur), Clément Beaune (secrétaire d’État aux Affaires européennes) et Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée.

 

Le spectre d'Olivier Duhamel

Comme le souligne Libération, le Siècle a été présidé durant une année par Olivier Duhamel. Mais, il a été contraint de démissionner après les accusations d'inceste formulées par sa belle-fille Camille Kouchner. Dans le livre "La Familia Grande", Olivier Duhamel est accusé d'avoir abusé sexuellement de son frère jumeau. Une plainte a été déposée le 26 janvier dernier. Deux proches d'Olivier Duhamel ont dû quitter l'organisation face à la polémique : Jean Veil et Marc Guillaume, le préfet d'Ile-de-France. Fait rare, le conseil d'administration du Siècle, qui s'est réuni le 7 janvier, a pris position en dénonçant, dans un communiqué, des faits "d'une extrême gravité".

 

[...] En 2017, les Echos évoquait un annuaire comptant plus de 600 noms. Parmi les personnalités politiques y figurant à l'époque, on trouvait aussi Nicolas Sarkozy, François Fillon, Rachida Dati, François Baroin ou Nathalie Kosciusko-Morizet. [1]

 

L’Affaire Duhamel met l’Exécutif très mal à l’aise et il y a de quoi. En effet, le 26 janvier dernier, Lecourrier-du-soir.com, en se basant sur une information du journal Le Monde, avait révélé la grosse inquiétude qui règne au cœur de l’Elysée suite à l’affaire Olivier Duhamel accusé d’inceste et de pédophilie.

 

D’après Le Monde, Edouard Philippe et des personnalités très proches de Macron ayant des liens très étroits avec Olivier Duhamel tentent d’étouffer le scandale à tout prix. Depuis bientôt un mois, l’Affaire, qui a reçu un retentissement mondial, secoue la classe politique française.

 

[...] Et l’affaire n’en est pas à sa fin car une nouvelle révélation qui vient de surgir risque de ternir sérieusement l’image de l’Exécutif. La révélation met en relief les liens très étroits entre Olivier Duhamel, qui a rejoint Emmanuel Macron peu avant le second tour de la présidentielle 2017 et l’entourage du président de la République.[2]

 

Olivier Duhamel était à la Rotonde avec Emmanuel Macron le soir de sa victoire. 

 

[...] En 2017, [...] il avait apporté son soutien à Emmanuel Macron, alors candidat dans la course à l'Élysée. Le soir du 23 avril, la même année, [...] le politologue avait rejoint les macronistes à La Rotonde, brasserie récemment ravagée par un incendie, afin de célébrer la victoire du mari de Brigitte Macron au premier tour du scrutin présidentiel. [3]

 

 

Sources

 

[1] Capital

[2] Le Courrier du Soir

[3] News Yahoo

Partager cet article
Repost0

commentaires