Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

19 février 2021 5 19 /02 /février /2021 23:10
Le Conseil scientifique entre en ...complotisme ! l'avis Tranchant d'Alain

Tribune : "Avoir raison trop tôt est un grand tort". C'est Edgar Faure, président du Conseil sous la IVème République, membre du dernier gouvernement du général de Gaulle, qui le disait.

 

Les professeurs Perronne et Raoult, et d'autres scientifiques, le vérifient aujourd'hui. Eux qui contestent depuis bientôt un an l'intérêt de confiner la population pour faire face à la pandémie, et qui ont subi les foudres des gouvernants comme des bien-pensants. Alors qu'il y a seulement quelques semaines, le Conseil scientifique et son président, M. Delfraissy, criaient au loup et sommaient le pouvoir politique de pratiquer un nouveau confinement de la population, le troisième du nom, voici qu'en ce 18 février 2021 les vestes se retournent et que le Conseil scientifique dénie désormais au confinement les vertus dont il le parait hier.

 

 

 

Tout vient à point à qui sait attendre. Le Conseil scientifique entre donc à son tour en complotisme ! Prenons-en acte. Ce ne sont certainement pas les Françaises et les Français qui vont s'en plaindre. Mais enfin, la crédibilité de cette instance en prend un sérieux coup au passage.

 

 

 

Bienvenue, néanmoins, en réalisme. Il est toujours mieux que la raison finisse par l'emporter, que l'économie nationale puisse ne pas être menacée d'un nouvel arrêt, que le pays puisse respirer et entamer sa renaissance. Mais, tout de même, que de temps perdu, que de messages négatifs, inutilement et dangereusement, adressés à nos compatriotes !

 

 

 

Qu'il soit enfin fait appel à la responsabilité individuelle, au lieu de jouer sur les peurs, évidemment on ne peut que s'en réjouir. Mais il ne doit pas s'agir d'un simple effet d'annonce. Et il ne saurait être question de manquer à la parole donnée. Le peuple français ne le comprendrait pas, et ne le supporterait pas.

 

 

 

Une leçon peut être tirée de cet épisode. Les périodes pré-électorales ont ceci de bon qu'elles rendent le pouvoir politique davantage attentif aux mouvements de l'opinion ...

 

Auteur(s): Alain Tranchant pour FranceSoir

Partager cet article
Repost0

commentaires