Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 février 2021 4 18 /02 /février /2021 08:02

Selon l’expert en sécurité électorale de Suisse, François De SIEBENTHAL, Emmanuel MACRON a été élu par fraude électronique et le ministère de l’intérieur a dit que c’est un secret d’État qu’on ne peut pas savoir où se trouve les machines à voter :

 

Or, nouvelle tentative d'escroquerie démocratique de la part des députés LREM selon un projet de loi mardi 16 février, dans le cadre du projet de loi organique sur l’élection présidentielle, le gouvernement veut instaurer pour la Présidentielle2022 un vote par anticipation où le vote dans l'urne (avec bulletin) se fera sur ... des machines à voter ... au cours de la semaine précédent le scrutin.

 

Cet amendement déposé sans bruit, ce mardi, par le gouvernement ... "instaure un vote par anticipation pour l’élection présidentielle" via des "machines à voter" ... selon l’exposé des motifs.

 

"Les électeurs peuvent demander à voter dans une autre commune, de leur choix, parmi une liste de communes arrêtées par le ministre de l’intérieur. Ce vote par anticipation a lieu à une date fixée par décret, durant la semaine précédant le scrutin."

 

S’il ne fait pas de doute que l’amendement sera rejeté au Sénat, les députés auront le dernier mot sur le texte. Le gouvernement pourra réintroduire l’amendement à l’Assemblée. (Public Sénat)

 

De quoi mener la même "cabale" que celle qui, selon le media de gauche Time.com, s'est réalisée pour les dernières présidentielles américaines ?

 

De quoi renforcer la confiance...

Selon un article de Rtl de 2017, ce vote électronique fut en vigueur dans une soixantaine de communes en France au second tour de la présidentielle 2017, comme pour le premier où certains électeurs avaient voté sur des machines électroniques.

Dans l'isoloir, la machine les attend et ils ont juste à appuyer sur le bouton correspondant à leur candidat et leur vote est pris en compte.

 

...''Le problème n'est pas que ces machines ne fonctionnent pas mais il y a une crainte de falsification, de piratages des résultats même si les machines sont mises sous scellées, surveillées et si on n'a pas vraiment de preuves. Mais une étude faite par des chercheurs américains (aux Etats-Unis on vote sur des machines à voter) a démontré que toutes les machines seraient piratables, des hackers pourraient y injecter des virus permettant de truquer les résultats. Donc en France c'est en stand-by et il n'y a pas de véritable souhait de relancer ce type de vote.'' (Fin de citation)

https://www.rtl.fr/actu/sciences-tech/election-presidentielle-2017-ou-en-est-le-vote-electronique-en-france-7788414845

https://www.rtl.fr/actu/sciences-tech/election-presidentielle-2017-ou-en-est-le-vote-electronique-en-france-7788414845

Au soir du premier tour de l'élection présidentielle de 2017, les premiers comptages attribuaient de 6 à 9% à Macron, et parfois beaucoup moins… et ... après une étrange panne informatique d’une demi-heure, on l’a donné en tête avec 22, 23 ou 24%… Les miracles de l’informatique et du logiciel Scytl ? Rebelotte avec les machines à voter en 2022 ?...

 

 

Le texte évoque "une entrée en vigueur différée au plus tard au 1er janvier 2022". La polémique autour du vote par anticipation qui a enflammé la présidentielle américaine se répétera-t-elle en France ?

 

Lors de la dernière élection présidentielle, Emmanuel Macron avait assuré vouloir généraliser le vote électronique pour 2022. C'est donc un premier pas vers la tenue de sa promesse de campagne... (RT)

 

Tweet de Martine Wonner, député

"Le Gouvernement tente d'instaurer le "vote par anticipation" pour l'élection présidentielle par le biais d'un simple amendement sur un texte technique au Senat. Aucune étude d'impact, aucun débat!"

Voici quelques tweets éclairants à ce sujet :

 

 

Fraude à tous les étages...

 

Déjà fait en 2017 et, ça a bien marché

 

Machine à voter dominion, la porte ouverte aux fraudes massives comme aux US ?

 

La porte ouverte aux fraudes en masse.

 

La généralisation du vote électronique était dans le programme de Macron. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle il était hors de question que je vote pour lui.

 

USA Bis repetita.....

 

Machine à voter dominion, la porte ouverte aux fraudes massives comme aux US ?

Le vote par correspondance bientôt généralisé en France, sans débat public ? Un nouveau signal autoritaire de la Macronie

 

En novembre 2020, un spécialiste du droit électoral résumait ses craintes vis-à-vis du vote par correspondance dans Le Figaro : « c’est un système qui permet totalement la fraude, car vous n’êtes sûr ni de l’émetteur, ni du récepteur », arguant qu’il était impossible d’empêcher d’éventuels candidats malveillants ou leurs soutiens de récupérer le matériel de vote dans les boîtes aux lettres ou auprès des électeurs les plus fragiles, ni de contrôler les opérations postales d’acheminement, le stockage des votes en mairie. Pourtant, ses perspectives semblent avoir suscité l’intérêt de certains parlementaires de la majorité présidentielle séduits par ce potentiel outil de transfert de souveraineté du peuple vers ses élites : un vote par correspondance imposé par les élites, mais présenté comme plus démocratique, dont les modalités laissent place à peu de transparence et de contrôle. Ce sont ainsi huit députés, dont sept appartenant au groupe LREM, qui ont déposé un amendement à l’article 2 d’un projet de loi permettant d’étendre la possibilité, pour l'élection présidentielle de 2022, de voter par correspondance à toute personne inscrite sur une liste électorale. Pour justifier leur étonnante proposition après la crise de confiance provoquée par cette modalité de vote outre-Atlantique, ces députés invoquent, dans « un contexte sanitaire incertain », la nécessité de rendre possible le vote par correspondance qui « paraît à la fois simple, logique et important ». Pourquoi cette poignée de députés s’embarrasserait-elle d’arguments étayés pour justifier le bouleversement de notre système démocratique alors qu’une simple affirmation péremptoire peut suffire à convaincre la majorité présidentielle ? L’amendement prévoit par ailleurs que « la liste des électeurs admis à voter par correspondance n’est pas communicable », ce qui facilitera évidemment les contrôles et vérifications en cas de soupçon de fraude électorale...

 

L’élargissement du vote par correspondance bouleverserait notre système démocratique. Il nécessiterait donc un large débat public voire un référendum, mais fait l’objet d’un amendement déposé en toute discrétion. « Plus d’autorité pour plus de démocratie ». Tel pourrait être le slogan de la Macronie pour justifier les mesures privatives de liberté qui s’enchaînent depuis de longs mois, entre confinement, couvre-feu, fichage des opinions et restrictions de libertés individuelles. (Valeurs actuelles)

 

"Le vote par correspondance a justement été supprimé par une loi de 1975 visant à lutter contre la fraude électorale…" (Le Parisien)

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires