Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2021 3 27 /01 /janvier /2021 15:21
Loi du 12 août 1793 prescrivant l'enfermement des suspects - Comité Révolutionnaire

Loi du 12 août 1793 prescrivant l'enfermement des suspects - Comité Révolutionnaire

Ce qu'ils appellent "théorie du complot" s'appelait autrefois esprit critique et était considéré comme salutaire pour une démocratie.

 

Selon France Soir (video ci-dessous dimanche 24 janvier), une circulaire ARS (Agence Régionale de la Santé) signée Olivier Véran, a été envoyée aux chefs de service de la santé leur enjoignant de nouvelles instructions très strictes d'"appel à la dénonce de personnes radicales" sur le thème de la Covid-19.

Extrait de la video de France soir :

 

"Mais que veut dire 'radical' dans l'esprit de l'ARS ?

 

"Il ne s'agit plus uniquement de terrorisme islamiste, il s'agit de vous, il s'agit de moi, en gros, les 66 millions de procureurs comme vient de le dire qui vous savez.

 

"Mais du point de vue du ministre, il s'agit d''un individu lié à un contenu politique, social ou religieux qui conteste l'ordre établi', sur le plan à la fois politique, social et même culturel."

 

"La circulaire invite le délateur à se rendre soit à la police, soit à la gendarmerie, soit à la préfecture, soit même appeler un numéro vert du CNAPR (N° vert Stop Djihadisme).

 

"Jusqu'à présent il leur était demandé de signaler la radicalisation islamiste, mais aujourd'hui nous sommes tous potentiellement assimilés à des terroristes.

 

"Il a été rajouté dans cette liste de radicalisation : 'théories complotistes et conspirationnistes'."

 

Toujours selon une information France soir, qui devient décidément indispensable ces temps-ci, "après la circulaire d'appel à la délation dans les établissements de santé, voici ce 27 janvier l'appel à la délation dans l'enseignement : 

Extrait de la video France soir:

 

"Cette nouvelle circulaire "intime l'ordre (1) d'identifier les élèves en risque de dérives sectaires par changement de comportement provoqué par des influences familiales ou extérieures (2) Sensibiliser les élèves au risque de discours de dangereux avec de faux remèdes en lien avec la Covid-19 (3) Développer l'esprit critique des élèves pour mieux lutter contre la désinformation, les fake news, les rumeurs, les théories complotistes.

 

"Cette circulaire stipule que les thèses complotistes participent d'une perte de contrôle des opinions publiques".*

 

(Fin de citation)

___________

* Note du blog Christ Roi. On ne savait pas que dans une démocratie, le rôle du pouvoir était de 'contrôler' les opinions publiques ?! 

 

En fait il n'y a rien de nouveau là-dedans. "Voyez en 1792 la république du soupçon des Argus, Surveillants, Dénonciateurs, Sentinelles et Aveugles clairvoyants'" (Patrice Gueniffey, La Politique de la Terreur, Essai sur la violence révolutionnaire, Fayard 2000, réed. Tel Gallimard, Mesnil-sur-l'Estrée 2003, p. 70) repose tout entière et seulement dans l'exercice du soupçon."

 

Déjà en 1789 la liberté d'expression était étouffée au nom de la fake news de la "patrie en danger", (prétexte à l'organisation de l'état d'urgence et de terreur de l'époque). Les gens étaient envoyés par charrettes entières à la guillotine. Donald Greer en 1935 recense 30 000 à 40 000 victimes des procédures juridiques (fusillées et guillotinées). (Patrice Gueniffey, La Révolution française, Préface de Michel Winock, L'Histoire Editions, p . 119-120.) 

 

Bientôt la résurrection de la loi des suspects ? 

 

Bientôt l'étoile jaune ? Bientôt Vichy... ? Comme sous l'Occupation ? 

 

Bientôt les dénonciations pour mal-pensance comme dans l'Union soviétique totalitaire ?

Partager cet article
Repost0

commentaires