Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 décembre 2020 2 15 /12 /décembre /2020 19:17

Un précieux moment de télévision, grâce à « la magie du direct » !

 

L’ignoble Michel Fourniret, arrêté en 2003, est un violeur et tueur en série condamné pour le meurtre de sept jeunes filles et jeunes femmes.

En plus de ces crimes, il en a avoué trois supplémentaires, dont l’un pour lequel l’enquête se poursuit. Il est en outre soupçonné d’en avoir commis plusieurs autres.

Il s’est lui-même déclaré « pire que Dutroux ».

 

Son fils, prénommé Selim, vient de faire une déclaration fracassante dans une émission télévisée.

 

Il est interrogé par Christine Kelly. Il est gêné pour répondre (« Que ça vienne de vous, c’est un peu… »), car il s’apprête à parler de franc-maçonnerie. Or, Christine Kelly est franc-maçonne (ce qui a bien sûr aidé sa carrière au CSA et ce qui n’est pas étonnant, la Secte étant très présente dans les Antilles) et il le sait.

Mais elle l’autorise à continuer (peut-elle à ce moment faire autrement?), et il révèle alors que Michel Fourniret est franc-maçon (il « en parlait souvent à la maison »), et qu’il était au moment de ses crimes en rapport étroit avec son maître (le « vénérable maître » – c’est-à-dire le chef de sa loge), et que ce dernier aurait même commandité les assassinats.

 

Tiens. Un lien entre réseaux pédo-criminels et franc-maçonnerie ? Nous n’osons le croire…

 

L’avocat du fils de Fourniret, qui l’accompagne sur le plateau, explique que, selon le témoignage du fils, le tueur n’était « absolument pas un loup solitaire ». Ils le soupçonnent d’agir de concert avec son maître en maçonnerie (et même de traiter ses « commandes »).

Il faut noter que, comme l’explique l’avocat, en dépit de ces explications du fils faites auprès de la police, en dépit de lettres montrant ce lien étroit et évoquant d’obscures commandes, ce « vénérable maître » maçon n’a jamais été ne serait-ce qu’entendu par la police.

Et la police n’a pas enquêté du côté de la loge.

 

Il y a probablement là un grave scandale. Un tel traitement pourrait donner à penser à une protection de la part des enquêteurs. Or, il est notoire qu’une bonne majorité des commissaires sont affiliés eux-mêmes à la franc-maçonnerie. Sans parler de la magistrature.

 

Qu’y a-t-il vraiment derrière l ‘affaire Fourniret ?

Il semble hélas ne pas falloir compter sur les institutions officielles pour y faire la lumière.

 

Source : Centre d’Etude sur la franc-maçonnerie / Contre-Information

Partager cet article
Repost0

commentaires