Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

28 juin 2020 7 28 /06 /juin /2020 12:46
Candace Owens démonte brillamment l'arnaque #GeorgeFloyd

La commentatrice politique américaine Candace Owens réagit aux manifestations de soutien à George Floyd, qui ont dégénéré en manifestations violentes, attaques de commerce et destructions de statues aux Etats-Unis :

Extrait

 

"J'ai décidé de faire cette video, cela a pesé lourdement sur mon cœur et sur mon esprit. Il y avait beaucoup de choses que je voulais dire plus tôt mais il y avait tellement d'émotions et énormément de pression sur moi pour soutenir des opinions populaires au sujet de qui était George Floyd.

"Parfois cela peut être difficile de dire ce que vous pensez quand il y a autant de pressions extérieures, et c'est un exemple de ce qui m'a amené à penser que mon silence serait meilleur au début, mais plus j'y pensais et plus je réalisais que beaucoup de mensonges nous sont racontés au détriment de la communauté noire, au détriment de la communauté blanche, et enfin au détriment de l'Amérique toute entière. Je veux donc sortir de l'ombre et dire que je ne soutiens pas George Floyd et sa description comme étant un martyr des noirs-américains. Je vais vous expliquer pourquoi et j'espère que certains d'entre vous comprendront les raisons.

"J'ai passé un temps considérable à lire des auteurs noirs, qui je pense, sont les plus brillants noirs-américains, Walter WilliamsShelby Steele, Thomas Sowell, et je suis récemment passée à travers une idée implantée dans ma tête par Shelby Steele, et c'est quelque chose que je ne peux pas oublier, et cela restera jusqu'à la fin de ma vie, et c'est une idée dont j'espère que les Noirs américains qui regardent (cette video) garderont en tête pour le reste de leur vie. Shelby Steele disait que la communauté noire est unique comparée aux autres communautés. Notre culture est différente des autres communautés parce que nous sommes la seule communauté qui s'occupe du plus petit dénominateur de notre société, laissez-moi vous en expliquer le sens. Cela veut dire que tous les Noirs américains ne sont pas des criminels, ils ne commettent pas tous des délits, mais nous sommes les seuls qui nous battons, crions, et demandons du soutien et la justice pour les gens de notre communauté qui agissent mal. Vous vous mettriez à l'épreuve par exemple en cherchant une personne juive ayant fait cinq séjours en prison, qui a commis un crime, ou est morte en le commettant, et pour laquelle le peuple juif la défendrait et demanderait justice. Il serait difficile d'en trouver chez les Blancs américains, il serait même difficile d'en trouver chez les Latinos américains. Si une personne est allée plusieurs fois en prison vous ne verrez pas une file de de latinos demander justice pour elle. Même si, et je veux être très claire, ce que je dis ne se veut aucunement une défense de Derek Chauvin, et j'espère que Derek Chauvin sera jugé comme il le mérite, ainsi que la famille de George Floyd mérite justice pour la façon dont il est mort. Mais je ne vais pas non plus accepter la narration qui dit que cela est le meilleur de ce que la communauté noire a à offrir.

"Qu'importe les raisons pour lesquelles il est à la mode depuis cinq ou six ans de transformer nos criminels en héros en une nuit. C'est une chose que je trouve méprisable, et je refuse de la soutenir plus longtemps. Je ne veux pas jouer de rôle là-dedans. peu importe les pressions des Noirs libéraux ou conservateurs, comme un gage de personnes qui veulent que vous croyez que la seule façon dont vous pouvez être noir c'est de dire que cela était injuste et que cette personne était merveilleuse : je ne ferai pas cela. George Floyd n'était pas une personne merveilleuse. [...] Lors de son arrestation George Floyd était drogué au fentanyl et à la méthamphétamine, comme cela est apparu sur les deux rapports d'autopsie. [...] Il a essayé d'utilise un billet qui était un faux billet pour l'achat de quelque chose, et est ensuite sorti en agissant bizarrement. Quand la police a été appelée et est intervenue elle a dit qu'il devait certainement être sous l'emprise de drogues. Quand ils lui ont mis les menottes et l'ont poussé contre le mur, une petite poche de ce qui semblerait être de la cocaïne, une petite poche blanche tombe sur le sol. Vous pouvez le voir sur les images si vous regardez les séquences. Les médias refusent de le faire circuler mais vous pouvez la trouver sur Twitter en cherchant 'George Floyd baggie'.

"[...] En 1998, George Floyd a passé 10 mois en prison pour vol avec arme à feu. C'est le première peine de prison que j'ai trouvée à son sujet. En 2002, il a passé huit mois en prison pour une affaire de cocaïne. En 2004, juste deux ans plus tard, il passe encore dix mois en prison pour une autre affaire de cocaïne. En 2005, encore dix mois de prison pour possession de moins d'un gramme de cocaïne. En 2007, cela a été la plus grosse peine que j'ai trouvée, et c'est là que j'ai réalisé que c'était une horrible personne, je ne voulais plus prétendre que c'était quelqu'un de bien. En 2007, ce fut une attaque en groupe sur une femme enceinte avec une arme à feu appuyée contre son ventre, cherchant de l'argent ou de la drogue chez elle qu'ils n'ont pas trouvé. [...] Le voisin heureusement releva la plaque d'immatriculation quand ils arrivèrent et appela la police qui put identifier la voiture comme celle de George Floyd, qui en était le conducteur. Et deux ans plus tard il a été condamné (pour cette affaire) à cinq ans de prison. Il a été libéré en 2014. Il n'a pas eu de problème pendant cinq ans avant que la police ne retombe sur lui. Vous défiez le bon sens si vous pensez que cette personne est soudainement devenue exemplaire en étant droguée au fentanyl et à la méthamphétamine en essayant d'utiliser un faux billet !

"Alors, mon opinion est que George Floyd était un criminel. [...] Et cela signifie que je ne jouerai pas un rôle dans le jeu de la culture noire brisée qui veut toujours transformer les criminels en martyrs, qui veut prétendre qu'ils étaient des personnes honnêtes, qui veulent aider la société, qui veulent accéder à un rang plus élevé dans la société. Je veux dire qu'il avait un long casier judiciaire, qu'il était dangereux, et qu'il a été l'exemple du criminel toute sa vie, jusqu'à la fin.

"Alors, pourquoi devons-nous prétendre que ce criminel doit être respecté en tant que citoyen, en tant que martyr chez les Noirs américains ? Un martyr résultant d'une fausse histoire au passage. La violence policière motivée par le racisme est un mythe. [...] Donc, voici les chiffres pour vous qui croyez toujours que la violence policière motivée par le racisme est réelle.

"Premièrement, et avant tout, vous avez 25% de chance en plus en tant que criminel violent blanc de mourir d'un policier que si vous êtes noir. L'année dernière un total de 9 hommes noirs désarmés ont été tués contre 19 hommes blancs. [...] Ce n'est pas important quel pourcentage de la population vous représentez, ce qui est important c'est quel pourcentage de la communauté criminelle vous représentez. Malheureusement, la communauté noire commet un nombre disproportionné de crimes comparé aux Blancs. Laissez-moi vous dire que 6% de la population noire, des hommes noirs, comptent pour 44% des meurtres de ce pays d'après les statistiques de 2018. C'est ce que vous appelez un 'gap', un écart. Et pourtant les Blancs représentent 60% de la population, nous en représentons 13, les hommes noirs sont 6%, mais commettent 50% des meurtres. Cela n'a pas de sens, une minorité de 6% qui représente une minorité extrême qui comment 50% des violences et nous ne représentons que 13% de la population! Ok?

"Vous voulez parler des vraies statistiques ? Les policiers ont beaucoup plus à craindre des minorités noires que l'inverse. En moyenne, un policier a 18 fois plus de chance de se faire tuer par une personne noire que l'inverse.

"Donc, toutes ces histoires ne sont que des rideaux de fumée, tout est truqué, c'est juste de la séduction d'électorat, les Noirs contre les Blancs, parce que c'est une année à élections. Et non parce que les Noirs américains souffrent plus que les Blancs américains sous les coups de la police.

"[...] Vous voulez connaître la meilleure façon de ne pas être brutalisé par un policier? C'est de limiter vos chances de les rencontrer, surtout quand cela retourne de crimes violents.

"Je ne vais pas continuer à soutenir une narrative qui prétend que nous martyriserions des personnes qui ont 5, 6, voire 7 séjours en prison, tout en prétendant qu'ils étaient de grands héros. Ce sont des conneries !  Excusez mon langage, mais ce sont des conneries et je suis fatiguée de les entendre.

"Si vous voulez continuer à mettre des posters de criminels sur vos murs, et de les traiter en martyr, faites-le, [...] vous pouvez garder une photo de George Floyd et prétendre qu'il était une bonne personne qui a juste pointé une arme sur le ventre d'une femme enceinte. Vous pouvez imaginer cette femme maintenant ? Cette femme noire d'ailleurs... , et regarder tout le monde prétendre que cet homme était honnête, qui a l'âge de 42 ans, après 5 séjours en prison allait miraculeusement devenir un saint ? C'est embarrassant, nous sommes embarrassant. Nous avons une culture toxique parce que personne ne veut dire la vérité sur l'Amérique noire. C'est tellement facile d'être une éternelle victime. C'est tellement facile de demander aux Blancs de s'agenouiller et de demander pardon, et toutes ces choses, c'est nul, c'est un mensonge, c'est une farce. Notre plus gros problème c'est nous, c'est pour ça que nous n'en parlons pas quand des crimes faits par des Noirs arrivent. [...] Cela impliquerait des responsabilités personnelles et nous ne faisons pas cela dans notre communauté, nous ne le faisons simplement pas. Nous blâmons les personnes blanches, nous ne faisons que pointer la caméra sur les Blancs quand ils font quelque chose, même si nous le faisons aussi et de manière beaucoup plus fréquente. On célèbre nos dealers. Nous sommes la seule communauté qui créerait des hashtags pour libérer les gens de prison parce qu'ils ont commis un crime. Est-ce vraiment si difficile de ne pas aller en prison plusieurs fois ? Est-ce trop compliqué pour nous ? Je veux dire est-ce vraiment une si grande montagne à grimper que de faire des choses positives et d'être honnête ? C'est l'appel à l'action que je lance aux Noirs américains. Pourquoi continuons-nous à nourrir ces histoires ? Comment pensez-vous que les gens nous perçoivent ? Vous lisez les commentaires et allez voir ce que les gens disent ? 'Oh, juste des Noirs agissant en Noirs', 'oh, les Noirs font des émeutes, ils doivent se comporter comme des Noirs, vous savez comment ils sont'. [...] Ils pensent que nous n'apprendront jamais des erreurs que nous faisons, que nous ne sommes pas capables de nous éduquer...

"[...] Nous devons aller de l'avant, nous devons faire mieux, nous devons éduquer nos enfants,  ou nous n'avancerons jamais."

Le facebook de Candace Owens : https://fr-fr.facebook.com/realCandac... La chaîne youtube de Candace Owens : https://www.youtube.com/channel/UCL0u...

Source: YouTube / GloriaTv

Partager cet article
Repost0