Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mai 2020 4 21 /05 /mai /2020 13:35
https://www.catholicworldreport.com/2020/05/20/meeting-christ-in-his-church-on-the-feast-of-the-ascension/

https://www.catholicworldreport.com/2020/05/20/meeting-christ-in-his-church-on-the-feast-of-the-ascension/

L'Ascension de notre Seigneur pose une question très fondamentale sur notre relation avec Dieu.

 

 20 mai 2020  P. Charles Fox

 

À environ 45 minutes de Détroit, il y a une église protestante que je fréquente plusieurs fois par an, et depuis des années, cette église a un curieux panneau devant elle. Ce panneau dit : "Croyez au Christ, pas à une religion".

 

Même en désaccord avec le contenu du message, je suppose que vous devez lui donner du crédit pour le courage de sa conviction. Son signe indique essentiellement aux gens que ce n'est pas grave si vous mettez les pieds dans leur église ou non.

 

Le problème est que cette conviction ne vient pas du Christ, contrairement à la religion.

 

L'Ascension de notre Seigneur pose une question très fondamentale sur notre relation avec Dieu. Si Noël nous donne une nouvelle façon d'entrer en contact avec Dieu à travers l'humanité de son Fils, l'ascension de Jésus coupe-t-elle cet accès? Avons-nous été laissés seuls pour comprendre les choses par nous-mêmes? Devrions-nous nous engager dans une forme vague de "spiritualité" qui nous semble la plus sensée?

 

Les Écritures nous disent dans les termes les plus clairs possibles qu'à cause de l'Ascension du Christ, nous ne sommes pas du tout coupés de Dieu. En fait, en prédisant son ascension, Jésus a dit à ses apôtres: "Il vaut mieux pour vous que je m'en aille" (Jn 16, 7). Mais qu'entend-il par "mieux"?

 

Nous voyons la réponse à ces questions dans les Évangiles et les Actes des Apôtres. Dans le récit de Jean de la dernière Cène, Jésus dit à ses apôtres que les choses iront mieux après son ascension, ajoutant:

 

"Car si je n'y vais pas, le Défenseur ne viendra pas vers vous. Mais si je m'en vais, je vous l'enverrai" (Jn 16, 7).

 

De plus, dans Actes 1, 8 et Luc 24,49, Jésus prédit le don de ce Défenseur, le Saint-Esprit:

 

"Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre."

"Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Quant à vous, demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut."

 

À l'Ascension du Christ, nous anticipons déjà la fête de la Pentecôte dimanche prochain. Le don du Saint-Esprit donne la vie et la puissance aux disciples de Jésus. L'Esprit donne également autorité aux dirigeants de l'Église, aux apôtres, et leur donne le pouvoir d'enseigner, de gouverner et de sanctifier tous les membres de l'Église.

Ceux qui reçoivent l'Esprit sont également habilités à témoigner de Jésus dans le monde. L'Esprit rend possible la mission d'évangélisation de l'Église, qui consiste à partager le Christ avec les autres et à les inviter à une nouvelle vie avec Lui dans son Église.

 

Notez que rien de tout cela n'est l'invention d'un pape primitif ou de tout autre chef religieux simplement humain. Ce n'est pas un argument de vente ou un slogan pour une campagne d'adhésion catholique. Cette vérité nous est révélée par Dieu. Croire au Christ, c'est croire à la religion, parce que le Fils de Dieu est venu vers nous et a vécu avec nous et a souffert et est mort et ressuscité afin que nous puissions nous unir à Lui dans Son Église.

 

Saint Paul enseigne dans Éphésiens 5,25: "Christ : il a aimé l’Église, il s’est livré lui-même pour elle". La deuxième lecture d'aujourd'hui de la Lettre aux Hébreux nous dit qu'en ce moment, le Christ se tient devant son Père en notre nom, intercédant pour nous. Le Christ nous aime comme il a aimé ses premiers apôtres et disciples. Il veut nous donner toutes les bonnes choses qu'il leur a données.

 

Désirez-vous être proche de Jésus? La Sainte Eucharistie est le Christ avec nous, et l'accomplissement de sa promesse, juste avant son ascension: "Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde."(Matt 28,20).

 

Désirez-vous des conseils au milieu de la confusion de la vie? Jésus promet que le Saint-Esprit guidera l'Église: "Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière." (Jn 16, 13). Notre Seigneur indique également clairement que son autorité n'est pas donnée de manière vague mais plutôt précise à saint Pierre et aux autres apôtres (et à leurs successeurs):

 

"Et moi, je te le déclare : Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église ; et la puissance de la Mort ne l’emportera pas sur elle. Je te donnerai les clés du royaume des Cieux : tout ce que tu auras lié sur la terre sera lié dans les cieux, et tout ce que tu auras délié sur la terre sera délié dans les cieux." (Matthieu 16, 18-19).

 

Désirez-vous le pardon et la miséricorde? Il vous attend au confessionnal. C'est un autre pouvoir que Jésus a donné à ses apôtres avec le don de l'Esprit:

 

Jésus leur dit de nouveau : "La paix soit avec vous ! De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie." Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : "Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus."  (Jn 20, 21-23)

 

Nous pourrions continuer encore et encore à travers tous les textes de l'Écriture Sainte qui confirment la vérité sur l'Ascension du Christ: c'est un moment de victoire, pas de défaite, pour ceux qui aiment Jésus-Christ et le suivent. Le Christ n'est pas allé au ciel pour nous abandonner, mais pour nous rapprocher de lui dans son Église. La puissance du Saint-Esprit et la grâce donnée dans les sacrements nous permettent de partager la vie du Christ et de nous préparer pour le ciel.

 

Il est devenu très populaire de nos jours de rejeter la religion et d'essayer de faire cavalier seul, de suivre son propre chemin spirituel individuel. Mais Jésus nous appelle à Lui et Il nous appelle ensemble. Nous sommes les bénéficiaires du don suprême de l'union avec Dieu, et aussi les instruments par lesquels d'autres sont invités à partager la vie divine.

 

Le Père Charles Fox est professeur adjoint de théologie au Séminaire Majeur du Sacré-Coeur à Detroit.

 

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Religion