Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 avril 2020 7 26 /04 /avril /2020 18:21

Le "Monde d'après" de Macron fait d'"Union nationale" s'annonce compliqué. Nous le disions en effet le 7 avril sur ce modeste blog gratuit et non professionnel à propos des choix sanitaires judicieux d'"immunité collective" et de "confinement intelligent" de la population faits en Suède (confinement volontaire choisi) : "la Suède estime qu’un confinement strict est une mesure provisoire qui a trop de répercussions à long terme sur le pays, sans réelle efficacité sur le virus qui reviendra en Octobre et où un second confinement plongerait le pays dans le chaos. Un second confinement en octobre n'est simplement pas envisageable."

 

Lire : 

Coronavirus / Immunité collective : "Il y a proportionnellement moins de cas de personnes contaminées en Suède qu'au Danemark ou en Norvège" (Lci)

Coronavirus: "le confinement nous laisse à la case départ"

 

Nous y sommes. C'est ce que des ministres sous couvert de l'anonymat sont "en train de découvrir", selon L'Obs du 23 avril :

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/un-ministre-demmanuel-macron-sceptique-sur-le-deconfinement-cest-un-abime-notre-histoire_447249

https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/un-ministre-demmanuel-macron-sceptique-sur-le-deconfinement-cest-un-abime-notre-histoire_447249

Le 13 avril dernier, Emmanuel Macron a surpris ses propres ministres en annonçant le début du déconfinement pour le 11 mai. Dans son édition du 23 avril, L’Obs revient sur cette opération qui ressemble à « un abîme » pour un ministre.

En annonçant l’objectif du 11 mai pour débuter le déconfinement, Emmanuel Macron offrait enfin le 13 avril dernier une porte de sortie aux Français confinés depuis le 17 mars dernier. Pourtant, cette allocution télévisée a soulevé beaucoup d’interrogations. Alors que Jean Castex, le « M. Déconfinement » du président, devrait présenter son plan en début de semaine, certains, au sein même de la machine présidentielle, sont dubitatifs, au sujet de cette date du 11 mai.

« C’est une mission objectivement impossible, impossible », insiste dans les colonnes de L’Obs du 23 avril un ministre dont le nom n’est pas dévoilé. « En plus, on est peut-être en train de découvrir qu’on peut attraper plusieurs fois le coronavirus, alors que toute notre stratégie reposait sur l’immunisation. C’est un abîme, notre affaire », explique celui qui présage donc un risque de chute pour le gouvernement. Dans le même article, l’écologiste Daniel Cohn-Bendit évoque des « choix à faire inhumains ». « Avec Joschka Fischer (NDLR : ancien ministre allemand des Affaires étrangères), on se disait récemment qu’on n’aimerait pas être dans un gouvernement en ce moment », confie-t-il. ( Gala.fr )

Les ministres ont été prévenus quelques minutes avant l'allocution de la teneur du discours du président de la République. Par un simple coup de fil d'Édouard Philippe. Tous ont été priés de se mettre au travail Certains, comme Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, n'ont pas digéré d'être ainsi mis devant le fait accompli. D'autres se sont montrés sceptiques, voire carrément effrayés par la suite, notamment une éventuelle deuxième vague qui nécessiterait un "reconfinement". ( Gala.fr « Ça va être terrible » : les proches d'Emmanuel Macron craignent l'après 11 mai "une situation épouvantable"

Image extraite de la video de l'article de Gala.fr https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/ca-va-etre-terrible-les-proches-demmanuel-macron-craignent-lapres-11-mai_447284

Image extraite de la video de l'article de Gala.fr https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/ca-va-etre-terrible-les-proches-demmanuel-macron-craignent-lapres-11-mai_447284

Partager cet article
Repost0