Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2020 3 08 /04 /avril /2020 16:34

Nous ne sommes pas virologues sur ce blog et ne pouvons donc pas préciser dans quelle mesure le confinement ou le non confinement d'une population placée en face d'une épidémie a un réel impact sur l'indicateur le plus important dans une épidémie qui est l'entrée des contaminés en services de réanimation. 

Seulement, interrogé aujourd'hui au Sénat sur le confinement, le Premier ministre Édouard Philippe - qui n'est pas virologue non plus mais qui doit justifier sa décision politique de confinement général de la population - n'a pas semblé animé de la même réserve dans sa communication. Il n'a pas hésité une seconde à dresser un premier bilan en évoquant "un plateau" qui semble atteint dans les admissions en services de réanimation, "plutôt une bonne nouvelle" qu'il associe à un effet du confinement. Ce lien est-il pertinent ou s'agit-il d'une fake-news d'Edouard Philippe ?

Le "plateau" atteint dans le nombre des admissions en réanimation, un "effet" du confinement. Edouard Philippe le 08-04-2020. Source : https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/edouard-philippe-l-heure-du-deconfinement-n-est-pas-venue-181804

Le "plateau" atteint dans le nombre des admissions en réanimation, un "effet" du confinement. Edouard Philippe le 08-04-2020. Source : https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/edouard-philippe-l-heure-du-deconfinement-n-est-pas-venue-181804

"Un « plateau » atteint ?

"Édouard Philippe a précisé que « le nombre d’admissions en réanimation est en ralentissement », et, prenant de très grandes précautions oratoires, il a évoqué « peut-être quelque chose qui ressemblerait à un plateau. C’est plutôt une bonne nouvelle et c’est très certainement l’effet du confinement » a-t-il salué.

"Mais il a mis en garde contre tout relâchement qui selon lui provoquerait une nouvelle hausse des cas les plus graves." ( Fin de citation de Public Sénat )

 

 

Ce lien réalisé par le Premier ministre entre le plateau atteint dans le nombre des entrées en réanimation et le confinement ne semble pas prouvé. D'autres facteurs doivent nécessairement entrer en jeu, compte tenu que la Suède, sans avoir confiné, atteint le même "plateau" d'admissions en réanimation avec "seulement 7 nouveau patients admis en réanimation ces 24 dernières heures".

 

"La Suède aurait même "passé le pic de l'épidémie il y a environ une semaine, début du mois d'Avril, avec trois jours de suite à plus de quarante cas admis en services de réanimation".

 

"La Suède serait vers la fin de l'épidémie sans nécessité de déconfiner parce que la Suède n'a pas confiné." (Source : Video Lci, encore visible à cette heure-ci. Une information de Baptiste Morin dans sa chronique "Les indispensables", une émission animée par David Pujadas du lundi au vendredi à partir de 18h.)

Partager cet article
Repost0