Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2020 2 31 /03 /mars /2020 20:20

Après l'arrêté du 15 mars 2020, un nouveau décret du gouvernement, en date du 23 mars, en son article 7, assouplit les règles du confinement lors des rassemblements.

 

Source du nouveau décret : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041746694&categorieLien=id

 

Comme nous le disions nous-même le 25 mars, des messes qui respecteraient toutes les directives sanitaires peuvent être organisées en France. 

 

Selon un article de Valeurs Actuelles publié hier : 

 

"Les décrets de confinement laissent la possibilité aux fidèles de célébrer les grandes fêtes religieuses des prochaines semaines."

 

https://www.valeursactuelles.com/societe/tribune-religion-et-confinement-le-gouvernement-ne-doit-pas-empecher-les-croyants-de-celebrer-leurs-grandes-fetes-117642

https://www.valeursactuelles.com/societe/tribune-religion-et-confinement-le-gouvernement-ne-doit-pas-empecher-les-croyants-de-celebrer-leurs-grandes-fetes-117642

"Pour Guillaume Drago, professeur à l’Université Paris II Panthéon-Assas, Christophe Eoche-Duval, haut fonctionnaire et Geoffroy de Vries, avocat à la Cour, les décrets de confinement laissent la possibilité aux fidèles de célébrer les grandes fêtes religieuses des prochaines semaines." 

 

"En avril 2020, trois grandes fêtes ont lieu : la fête de Pessah pour la confession israélite, mercredi 8 avril, la fête de Pâques dimanche 12 avril pour les chrétiens, le début du Ramadan jeudi 23 avril pour les musulmans.

 

"Contrairement au discours de l’État, les rassemblements de moins de 100 personnes restent autorisés

 

"A la lecture du décret n°2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, on comprend que, contrairement au discours tenu jusqu’au plus haut niveau de l’Etat, et malgré une contradiction interne au texte, les « rassemblement(s), réunion(s) ou activité(s) mettant en présence de manière simultanée » « en milieu clos ou ouvert » sont autorisés dès lors qu’ils rassemblent moins de 100 personnes, selon l’article 7 du décret.

 

"Il apparaît donc que les responsables des cultes de notre pays peuvent utiliser cette possibilité, en prenant les mesures de précaution adéquates, afin de permettre à leurs fidèles de manifester l’expression de leur foi en ces trois fêtes fondamentales pour leur confession." 

 

Fin de citation de l'article de Valeurs Actuelles

Citation du décret du 23 mars, article 8

 

"IV. - Les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit à l'exception des cérémonies funéraires dans la limite de 20 personnes.

 

Rien de changé donc par rapport au décret du 15 mars: 

 

 "Les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Tout rassemblement ou réunion de plus de 20 personnes en leur sein est interdit jusqu'au 15 avril 2020, à l'exception des cérémonies funéraires." ( Arrêté du 15 mars 2020 complétant l'arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19, article premier https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041723302&categorieLien=id )

Note du blog Christ Roi. Mais n'est-il pas déjà trop tard pour les évêques après le deuxième dimanche où Jésus est abandonné, seul sur Son Autel ?

 

Après avoir vidé les bénitiers de leur Eau bénite pour l'entrée en Carême, laissé entendre que le Corps du Christ pouvait nous rendre malade (les prêtres donnant la consigne de prendre la Sainte Hostie dans la main et non dans la bouche), après avoir participé à une réunion le 23 mars organisée par Macron avec des francs-maçons excommuniés de facto  (réunion qui aboutit à la décision de Macron d'organiser des fêtes religieuses d'avril "sans rassemblement". 20 Minutes), et après avoir supprimé toutes les messes "dominicales, de semaine, de funérailles" le troisième dimanche de Carême 15 mars ("Recommandation de l'épiscopat concernant les sacrements" Famille Chrétienne du 13 mars), il sera difficile de se contenter d'une simple messe de Pâques le 12 avril ! 

 

En effet comment convaincre désormais les athées et les incroyants de la toute-puissance de Dieu et de devenir chrétien ?

https://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/en-direct.-l-eglise-face-au-coronavirus-271119

https://www.famillechretienne.fr/eglise/vie-de-l-eglise/en-direct.-l-eglise-face-au-coronavirus-271119

Partager cet article
Repost0
Publié par Ingomer - dans Religion