Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2019 7 19 /05 /mai /2019 07:10

Excellents rappels de "JC2R" sur yoube : 

Extraits

 

"Il y a une question qui revient souvent au moment des élections. Est-ce que cela sert à quelque chose de voter, et surtout pour qui, puisque la grande partie des partis politiques est corrompue ? Est-ce que le droit de vote que nous offre la république (LOL) peut nous permettre d'élire des gens qui vont défendre nos intérêts et ceux de la France. Pour moi la réponse est claire. Il ne faut absolument pas aller voter.

 

"D'abord il faut savoir que le système républicain est profondément anti-France. Or, lorsque vous votez, vous le légitimez.

"La République, née dans les loges, est universelle. Elle souhaite imposer sa religion des droits de l'homme au monde entier. Les droits de l'homme c'est tout simplement le fait de placer l'homme au centre de tout et non plus Dieu.

"Les élites francs-maçonnes ont pour projet de détruire les nations pour instaurer un gouvernement mondial et une religion unique, celle de l'homme-dieu, la religion luciférienne.

"D'après Wikipedia l'universalisme républicain, couramment appelé Pacte républicain en France, est un des principes fondamentaux des différentes républiques "françaises", et dans une moindre mesure, d'autres régimes et pays, selon lesquels la république et ses valeurs sont universels. Ils se basent sur la conviction que tous les êtres humains sont également dotés de droits naturels, ainsi que sur une vision de la nation comme une libre construction politique plus que comme une communauté ethnique déterminée. Donc là, vous comprenez pourquoi ils veulent détruire les nations en faisant entrer tant de migrants. Ils veulent un mélange des peuples, car selon eux, le bonheur de l'homme ne passe pas par l'amour de son pays, de son peuple, de son ethnie, etc. Il ne doit plus exister de différences culturelles ou ethniques, tous les hommes doivent se ressembler pour ne former qu'un seul peuple, une seule nation mondiale.

 

[Note du blog Christ Roi. Dans notre civilisation occidentale, "les rois voulaient unir en respectant les traditions et les particularités locales, sans user de violence. .... Les révolutionnaires, sans comprendre que la variété est une forme de la liberté, et peut-être la plus essentielle pour chacun, s'orientaient vers une unité dans l'uniformité. Le niveau, emblème de la Maçonnerie, correspondait à leur projet principal", a pu écrire Bernard Faÿ, dans La Grande révolution 1715-1815 (Le Livre contemporain, Paris 1959, p. 244.) 

Et dans notre civilisation catholique et française, pendant deux mille ans, le mystère de la Trinité, trois personnes en une (Père, Fils et Saint-Esprit), c'est-à-dire l'unité dans la diversité, cet incompréhensible, a été en Occident le modèle qui a imprégné notre mode de développement, l'antidote à l'unité dans l'uniformité souhaitée par les révolutionnaires jacobins de 1789 nouvel ordre mondialistes et leurs héritiers.]

 

 

"Voilà pourquoi la République est l'ennemie des peuples, et donc l'ennemie de la France. Anacharsis Cloots, un révolutionnaire, explique dans son livre La République universelle (1792), que la Révolution et donc l'instauration de la République n'était pas une finalité mais une étape pour atteindre un niveau supérieur, une gouvernance mondiale. D'ailleurs, le titre de son livre parle de lui-même : la République et le Nouvel Ordre mondial, c'est la même chose. Il faut que vous compreniez bien cela. C'est essentiel. La République est l'ennemie de la France. C'est pourquoi il ne faut absolument pas entretenir ce régime par vos votes. Il faut le boycotter, à défaut de pouvoir le renverser.

 

"La France, fille aînée de l'Église, a été la première cible de ces élites sataniques avec le coup d'État franc-maçon de 1789, qui a remplacé la monarchie de droit divin par la "République".

 

"La vraie France catholique a été remplacée par cette fausse France républicaine, qui souhaite éradiquer le christianisme. D'ailleurs, la 'laïcité' 'républicaine' n'est qu'un instrument utilisé pour détruire l'âme de la France, la foi catholique. Plus le temps passe et plus nos traditions chrétiennes sont violées par la soit-disant 'laïcité'. Souvenez-vous des propos du franc-maçon Vincent Peillon qui déclarait vouloir remplacer la religion catholique par une religion laïque, franc-maçonne, une spiritualité en fait luciférienne.

 

"N'oubliez jamais que la France est née avec le baptême de Clovis en 496 [Lire : "Francia" : les origines de la France] et est morte (provisoirement) en même temps que le roi Louis XVI en 1793.

  

 

"Et surtout, n'oubliez jamais Jeanne d'Arc, qui nous a rappelé avec la triple donation que le seul pouvoir légitime en France c'est celui du "roi lieutenant du Christ", et rien d'autre. Si vous ne croyez pas en cela, alors vous n'êtes pas français. Cela peut paraître un peu radical, mais c'est juste la vérité, une vérité historique. Définissez-vous comme vous voulez, comme républicain ou autre, mais pas comme français. Le sang de nos ancêtres coule peut-être dans vos veines, mais il vous manque le plus important, la foi en Dieu.

 

"La République s'est bâtie sur le génocide de nos ancêtres. La plupart des gens qui ont été tués lors de la Révolution française étaient des gens du peuple ["Les décapitations [...] concernent pour 28% des paysans, pour 31% des artisans et des ouvriers, sans doute pour plus de 20% des marchands ... 8 à 9% des nobles, pour 6 à 7% des membres du clergé..." René Sédillot,  Le Coût de la Révolution française, Vérités et Légendes, Perrin, Mesnil-sur-l'Estrée 1984, p. 24. Près de 80% étaient des petites gens.] Beaucoup de prêtres catholiques ont été tués, des femmes et des enfants massacrés, parce qu'ils ne voulaient pas renier leur foi, parce qu'ils ne voulaient pas renier le roi. 

 

 

Représentation des Noyades de Nantes, Paris, BnF, département des estampes, entre 1798 et 1817.

 

"Renseignez-vous sur l'histoire de la république 'française', renseignez-vous par exemple sur les mariages républicains [forme d’exécution humaine impulsée par Jean-Baptiste Carrier, républicain et tortionnaire français, qui a été utilisée pendant la Révolution française (noyades à Nantes entre novembre 1793 et février 1794), dans laquelle deux prisonniers étaient ligotés ensemble nus, exposés à la vue du public pendant un certain temps, puis tués par noyade. Voir les Noyades de Nantes], ces rituels sataniques qui avaient pour but de sacrifier des chrétiens devant une foule de francs-maçons en délire.

 

"Renseignez-vous sur le génocide vendéen, tous ces braves qui sont morts pour Dieu et pour le Roi.

 

"La République, c'est aussi et surtout deux guerres mondiales. La première avait pour but de génocider une grande partie de la jeunesse paysanne catholique [Lire : Les Deux Patries de Jean de Viguerie], la seconde le peuple et tout particulièrement les Juifs de la Torah, ennemis de ces élites talmudo-kabbalistes. Ces guerres ont aussi permis de faire avancer le projet sioniste. Et puis après cela vous avez eu aussi bien d'autres guerres auxquelles a participé la République pour imposer les droits de l'homme au monde entier.

 

"La République c'est aussi un génocide lent du peuple français avec une série de lois mortifères qui sont imposées, comme l'avortement, et bientôt l'euthanasie.

 

[Pour comprendre l'ampleur du crime de l'avortement, il faut lire l'historien protestant Pierre Chaunu dans "Pour l'Histoire", en 1984 : "La France, qui a failli mourir au XIXe siècle d'un refus précoce de la vie, s'était dotée de 1939 à 1947 d'une politique familiale qui assurait, vers 1950, une réduction sensible de l'inégalité pour cause d'enfant... Les gouvernements de la IV et de la Ve république ont laissé dépérir cette grande politique. Elle avait permis un redressement plus sensible en France qu'ailleurs (Angleterre ou Allemagne) de 1945 à 1965; même amenuisée, cette politique a freiné la chute (de 2,6à 1,8 enfant par femme de 1965 à 1976) que précipite, par contre, la mise en place des législations antinatales (encouragement officiel à la contraception hormonale toxique et légalisation de l'avortement). A la fin du septennat précédent (celui de Valery Giscard d'Estaing), des mesures très insuffisantes mais intelligentes avaient même provoqué un léger redressement de la fécondité de 1,8 à 1,95 (il faut 2,10 à 2,15 pour le simple remplacement de la génération)... Le gouvernement socialiste s'est acharné avec succès à scier la branche sur laquelle nous étions en fragile équilibre. Au nom de l'égalité et de la liberté, il détruit la liberté et l'égalité... Le gouvernement a entrepris une campagne de propagande anticonceptionnelle, il culpabilise le choix de l'enfant. Spots publicitaires, affiches dans les lieux publics contribuent au conditionnement malthusien de la population... Pour terminer ce jeu de massacre, le gouvernement propose le remboursement de l'avortement... On ne peut manifester plus clairement le mépris de l'Autre. Ce projet met un terme à l'état de droit. Quand près d'un citoyen sur deux considère que, comme la science le confirme, l'enfant à naître est pleinement humain depuis la conception, contraindre les hommes et les femmes qui ont cette conviction au coeur à devenir par leurs deniers les complices de ce qu'ils considèrent à juste titre comme un meurtre infanticide avec préméditation et circonstances aggravantes, constitue la plus lourde atteinte à la liberté de conscience depuis le Décret de Dioclétien et la révocation de l'édit de Nantes... La campagne entreprise par le gouvernement à l'automne 1981 n'est pas une campagne d'information mais d'incitation et de manipulation, en un mot, de propagande dans un pays auquel manquent chaque année 100 000 naissances pour remplacer la génération et permettre l'assimilation des enfants d'immigrés qui s'enkystent sans se fondre à la différence de l'assimilation facile du siècle dernier." Pierre CHAUNU, Pour l'Histoire, Perrin, Paris 1984, p. 270-271; 283.

D'un côté l'avortement supprime la naissance en France de 200 000 bébés par an, de l'autre le gouvernement fait rentrer les "migrants", l'équivalent chaque année d'une ville de 150 000 habitants.]

 

"La République fait tout pour pourrir la vie des Français avec des lois qui restreignent toujours plus les libertés, les empêchant ainsi de s'épanouir. 

 

"Les élites nous appauvrissent aussi, nous volent de tous nos biens, pour nous empêcher de fonder des familles et de transmettre un héritage. Et de l'autre côté ils font entrer des millions d'oiseaux migrateurs.

 

"Enfin le petit reste d'esprit de famille qui subsiste encore, la République cherche à le détruire en opposant l'homme et la femme, et en faisant des êtres égoïstes, consommateurs, qui ne pensent plus à leur proches, à leur famille, mais à leurs petits plaisirs personnels. Divorcer et se remarier n'est plus une honte. Forniquer devient même une norme. On pourrait encore citer bien d'autres raisons qui font que la France se transforme en un immense cimetière.

 

"En détruisant le peuple, ses traditions, et son histoire, la République détruit la France. La plupart des partis politiques se disent fiers d'êtres républicains, surtout les plus gros partis. Ils sont donc de fait anti-France et voter pour eux c'est être complices de leurs crimes. Et les partis qui se prétendent autre, comme les partis soit-disant 'royalistes' sont pour moi des arnaques, car tu ne peux pas être royalistes et participer à la vie de la République. Cela s'appelle pactiser avec l'ennemi.

 

"La France est en danger de mort et il faut choisir son camp. Ceux qui prétendent changer la République de l'intérieur se bercent d'illusions. C'est mal connaître nos ennemis qui ont tout pouvoir. Vous n'arriverez jamais à gagner en suivant leurs règles. Et des règles, il n'y en a pas, puisque ces élites républicaines ne font que tricher. Tous les grands partis sont financés par des multinationales qui possèdent les médias. L'Oligarchie peut ainsi promouvoir le candidat qu'elle veut mettre au pouvoir. Cela a été le cas avec Macron qui monopolisait tous les médias au moment des élections. Et je ne vous parle pas des votes truqués ou encore des financements illégaux. Bref, à moins d'être un gros pourri comme eux, vous ne pourrez jamais gagner.

 

"En ce qui concerne les partis qui ont plutôt une bonne image comme l'UPR d'Asselineau, ils n'existent que pour tromper ceux qui sont à minimum informés et qui s'opposent au mondialisme. le but de la République c'est de vous garder prisonnier. Le plus grand danger pour la République, ce serait de voir une partie des Français commencer à s'organiser pour quitter le système. C'est pour cela que ces élites crée une opposition contrôlée pour que vous restiez dans la République. Et l'UPR fait partie de cette opposition contrôlée. Déjà un parti qui se prétend républicain, pour moi c'est éliminatoire. Je ne lui fais pas confiance. Et je ne vous parle pas du Rassemblement national qui pour moi est le pire de tous. Le jour où il arrivera au pouvoir, cela sera la guerre civile. Je vous invite à regarder mes précédentes videos sur la national-sionisme pour comprendre pourquoi. Marine Le Pen est totalement soumise aux élites sionistes, elle est une grande alliée d'Israël, il faut bien le comprendre. Ce parti est rempli de francs-maçons et sert les intérêts de l'Oligarchie. Le national-sionisme est un piège. 'Si l'on vote Le Pen cela va ralentir les plans de l'Oligarchie' : c'est une très grave erreur que de penser cela. Justement Macron n'est qu'une étape pour arriver au national-sionisme. Attali fait la promotion du national-sionisme. C'est leur plan. Ils veulent mettre un faux parti nationaliste au pouvoir pour qu'il plonge la France dans le chaos. Comme cela, ces élites mondialistes pourront dire 'Vous voyez le nationalisme cela mène toujours à des guerres. Pour que le monde soit en paix, il faut éradiquer toutes les frontières et créer un gouvernement mondial.' C'est cela leur but. Ne vous laissez pas avoir. Ces faux nationalistes vont au contraire précipiter la fin de la France. Vous ne pouvez pas être complices de cela. Et à l'international, la politique de Marine Le Pen sera la même que celle de Donald Trump qui lui aussi se faisait passer pour un nationaliste, un patriote américain, qui disait 'moi je ne fera plus de guerre'. Et vous avez vu ce qu'il a fait au Moyen-Orient et au Venezuela, la mort de milliers de personnes sur la conscience ? Marine Le Pen c'est la suite de Macron et certainement pas un frein. 

 

[Note du blog Christ Roi. Ce qui est sûr, c'est que le RN au pouvoir, nous en prendrons ensuite pour un siècle d'"anti-lepénisme" avec l'argument 'vous avez vu le nationalisme c'est la guerre..." 

 

Voir par exemple ce que j'écrivais ici en 2011 : "Il se pourrait que le destin de Marine Le Pen, propulsée ces derniers mois sur le devant de la scène, soit de jouer le rôle politique qu'avait joué Pétain en son temps, appelé au pouvoir par une majorité d'hommes de gauche, et condamné une fois le travail fait, pour des générations et des générations de culpabilisation... à des fins de politiques maçonniques..."]

 

"Et comme je vous le dis si vous vous prétendez royaliste vous ne pouvez pas voter pour des républicains.

 

 

"La République franc-maçonne a aussi son dieu. Très peu de gens le savent, leur dieu c'est l'Être suprême, qui n'est rien d'autre que Lucifer. C'est ce dieu-là qu'ils prient dans les loges, c'est le dieu de la République [et de la déclaration des droits de l'homme de 1789 dans son préambule]. La République est spirituelle. C'est une église. Et lorsque vous votez vous participez à leurs rituels. C'est comme si vous faisiez une offrande à l'église. C'est pareil. Vous participez à un culte.

 

"Toute cette dimension spirituelle, on vous la cache, mais elle existe. En fait, en votant, vous niez que la France est chrétienne, qu'elle appartienne au Christ. Vous confiez votre vie et celle de vos proches à l'Être suprême, le dieu de la franc-maçonnerie. Vous faites une offrande à Lucifer, tout simplement. 

 

"Cela n'est pas pour rien que les élites parlent de rendre le vote obligatoire.... 

 

[... En 2013 Marine Le Pen était pour le vote obligatoire]

 

Car la secte républicaine ne nous laisse pas le choix, elle veut nous forcer à adorer son dieu, l'Être suprême. C'est pour cela qu'ils ont tant persécuté les chrétiens durant la Révolution, parce qu'ils voulaient remplacer le christianisme par le culte de l'Être suprême. 

 

"La meilleure façon de combattre ce système, c'est de s'en émanciper. Sortez de la République et elle mourra d'elle-même car elle n'aura plus votre énergie. L'émancipation est la clé de la liberté.

 

"Et surtout, il faut que le peuple retrouve sa foi en Dieu, c'est la seule condition pour que la vraie France puisse renaître. Après cela Dieu fera le reste. Que Dieu vous bénisse" (Fin de citation).

Note du blog Christ-Roi. L'idée d'émancipation et de la sortie de la "République" évoquée par JC2R est excellente. Rappelons notre stratégie à la russe : 

 

"Une solution à la Russe c'est faire comme les Russes dans les années 80, c'est résister pacifiquement mais sûrement en allant jusqu'au bout de la résistance, en fuyant toutes les institutions en place. Faute de participants qui ne voulaient plus être associés à une immense tromperie, une immense tuerie, et une immense erreur sur la nature de l'homme, une pièce de théâtre qui n'existait plus que dans la tête des cerveaux malades des apparatchiks du système communiste soviétique, l'Urss est tombée comme un château de cartes, ou plutôt comme une coquille vide en 1990-91... vidée de l'intérieur."

Partager cet article
Repost0

commentaires