Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2019 7 03 /03 /mars /2019 17:12

Relevé nulle part. À l'occasion de la «marche blanche contre l'antisémitisme» organisée le 19 février 2019 par quatorze partis politiques, dont La République en marche, Les Républicains, le PS, le MoDem, EELV et le PCF, et où des partis comme la France insoumise, Debout la France, ou le Rassemblement national n'ont pas été conviés (Source), Gérard, juif antisioniste, militant «insoumis», scandalisé, a ainsi critiqué le CRIF, dans l'émission «les Grandes gueules» sur RMC : 

 

« Je suis totalement scandalisé par l'attitude du CRIF, qui démontre que le Crif est un valet servile de l'oligarchie israélienne, et je trouve cela scandaleux. Ils n'ont pas à me dire si je dois y aller ou pas, si je suis le bienvenu ou pas. J'estime que bien que je sois juif, j'ai le droit de penser ce que je veux, et d'agir comme je le veux, du fait que je n'ai jamais fait d'attentat, du fait que je ne sois pas violent. 

« Je suis totalement scandalisé par la position du Crif. Et je le dis. Je connais de nombreux juifs français qui sont d'abord français, qui sont français, et qui font partie de l'UFJP, qui pourtant soutient l'État, le double État israélien et palestinien. Cela veut dire que ce n'est pas parce que je suis juif que je dois être un valet servile du gouvernement israélien.

« Le rapport, je vais vous le donner. C'est que quelqu'un s'est fait tuer. Elle était juive (Mireille Knoll, octogénaire juive assassinée parce que juive en France en 2018. Source), rescapée des camps, comme 90% de ma famille pendant la guerre. Et il se trouve que j'estime que j'ai le droit de revendiquer ma francité. Je ne sais pas comment le dire. Je suis français et c'est une juive française qui s'est faite assassinée.

« Et j'ai envie de dire que malheureusement, et on doit le dire, tout le monde doit être ensemble. Tout français de quelque confession que ce soit, c'est comme si le CRIF disait "ah houi, mais les arabes n'ont pas le droit d'y aller". Et pourquoi ? Ou alors les blacks et les chinois. Et pourquoi ? De quel droit le CRIF se permet cela ? Pour moi, ils ne le font que parce qu'ils sont serviles d'une idéologie qui est communautariste. Et cela, je ne peux pas le supporter. »

 

« C'est-à-dire qu'ils mettent au-dessus du fait d'être français le côté israélien et juif ?», demande le journaliste Alain Marschall de RMC. «Le côté juif pro-israélien, oui.», répond Gérard.

 

(Fin de citation).

Partager cet article
Repost0

commentaires