Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2019 3 16 /01 /janvier /2019 16:02

L'oligarchie organise un Grand débat national, "débat dans le vide" pour Natacha Polony : "il n'aura échappé à personne qu'Emmanuel Macron a cadré ce débat. Ce qui signifie qu'il y a des choses dont on peut débattre et d'autres non. La souveraineté du peuple est donc limitée !" Exemples de limitations à la souveraineté du peuple :

 

- c'est "un exercice "sans tabou", mais borné par des lignes rouges, notamment sur la question de l'impôt sur la fortune (ISF)" (La Tribune.fr);

- Macron a assuré qu’il n’y aura "pas de questions interdites", mais a tracé des "lignes rouges", excluant notamment de revenir sur les réformes votées sur la fiscalité sur le patrimoine et la suppression de l’ISF. (20minutes.fr). Emmanuel Macron trace des lignes rouges, en excluant de revenir sur la suppression de l'ISF et de remettre en cause le droit d'asile, dans cette lettre communiquée par l'Elysée, qui devait initialement être diffusée lundi. Dans sa lettre, le président de la République salue une "initiative inédite", tout en prévenant que ce débat n'est "ni une élection, ni un référendum". (Europe 1)

- Au moment de l'ouverture du "Grand débat", des ministres ont annoncé sa fermeture. Pour Marlène Schiappa, "il y a des lignes rouges, on ne peut pas faire n'importe quoi. [...] On ne fera pas de référendum pour remettre en cause le mariage pour tous", " j'ai des lignes rouges. [...] Au-delà d'être secrétaire d'état, je suis progressiste. Ce n'est pas un mot en l'air ce mot progressisme. Cela veut dire que l'on défend les valeurs du progrès et les acquis qui ont été conquis de haute lutte pendant les dernières années, donc je suis fermement opposée à tous référendums sur la question du mariage pour tous, parce que sinon où va-t-on ? Cela veut dire que l'on va avoir derrière quoi ? Un référendum pour interdire l'avortement ? On va revenir sur les acquis de Simone Veil ? On va avoir un référendum pour rétablir la peine de mort ? Et puis quoi aussi pendant qu'on y est, le droit de cuissage ?" (Notons ici la fake new du gouvernement sur le "droit de cuissage" qui est une légende qui a été démontée par les historiens médiévistes comme Jacques Heers dans "Le Moyen-Âge, une imposture". Ndlr.) Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement", a déclaré mercredi 9 janvier que : "L'IVG, la peine de mort et le mariage pour tous "ne sont pas sur la table" du grand débat national et "il n'est pas question" de revenir sur ces "avancées conquises de haute lutte."  (Le Figaro)

- En septembre 2018, Macron avait dit : "Je ne changerai pas de politique." (Le JDD). Face aux maires réunis à Grand Bourgtheroulde pour le lancement du grand débat hier mardi 15 janvier, Macron a de nouveau annoncé : "Je ne changerai pas". (Huffingtonpost) En son temps, François Hollande et son gouvernement avait également déclaré, en 2013, et en 2015, maintenir "le cap" et confirmer "la stratégie" du gouvernement. 

 

La liberté républicaine, liberté d'un prisonnier de se promener le long des quatre coins de sa cellule ?

 

Le Cercle Richelieu organise aujourd'hui le "Grand débat national de la France réelle", avec la possibilité de mettre tous les sujets sur la table ,autour de trois grands sujets, "la situation économique de la France," le deuxième sur "la situation migratoire de la France", et le troisième sur "la situation de la société française", avec cette question : "Comment imaginer que les gens qui nous ont mis dans cette situation depuis fort longtemps vont être ceux qui vont nous en sortir ?". "Au sein du Cercle Richelieu, c'est une belle occasion de laisser la parole à des gens qui d'habitude ne l'ont pas, ou peut-être pas assez. Et c'est pour cela que l'on a voulu créer un contre-débat national de la France réelle." Le Cercle Richelieu annonce vouloir inviter le maximum de gens possible: "On va inviter des Gilets jaunes, des grosses personnalités comme Alain Soral, Adrien Abauzit, Papacito, Etienne Chouard, Virginia Vota, Tatiana Ventôse, [...] énormément de gens qui aimeraient bien participer à ce grand débat national." Le Cercle Richelieu annonce que "ce n'est d'ailleurs pas obligé d'organiser ce grand débat sur la chaîne du Cercle Richelieu. On lance l'idée si il y a une plus grosse chaîne qui peut le faire. [...] Faire un débat de la France réelle, tout simplement."

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Ça devrait porter le nom de Grand Enfumage National, il essaie de gagner du temps en croyant que ça va retarder sa chute ainsi que celle de se régime ignoble.
Répondre
6
Dans le cadre du "grand débat national" nous commençons à avoir des infos + précises concernant la répression brutale des manifestations de ces dernières semaines: 3000 victimes + 100 personnes grièvement blessées parmi les manifestants + 12 morts + des centaines d'arrestations et d'incarcérations (suite à comparution immédiate)<br /> <br /> => Pas de débat avec un bouffon bouffi d'orgueil qui s'assoie sur la démocratie<br /> <br /> Dans les cahiers de doléances disponibles en mairie il suffit d'inscrire "RIC en toutes matières", souligné 3 fois
Répondre
D
Est il possible de savoir d’ou Provenait l’intervention de N.Polony?!a Chanel yt a été clôturé (sûrement question de droits) et la ça fait une heure que je cherche la source mais sans succès :/ des pistes?
Répondre