Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 janvier 2019 5 11 /01 /janvier /2019 07:02

Une manifestation déclarée mais des témoignages de manifestants empêchés de manifester, bloqués, enfermés et gazés devant l'assemblée dite "nationale" par des forces de l'ordre (ou du désordre ?) qui utilisent contre le peuple, gaz et grenades qui devraient être envoyées à terre car pouvant blesser envoyées en l'air (comme sur la passerelle Sédar-Senghor) et visent délibérément la tête, lors de l'acte 8 des "Gilets jaunes" samedi 5 janvier. La réalité des tirs de flash-ball en pleine tête… sur des personnes totalement pacifiques. Un homme bras en l'air reçoit un tir de flash ball quasiment à bout portant. Dans le même temps une grenade est envoyée sur la presse pourtant clairement identifiée. Autant de techniques qui visent à faire mal, à terroriser. Bref, à empêcher de manifester.

Si bien que l'on peut dire qu'il n'y aurait aucune violence dans ces manifestations d'un mouvement pacifique s'il n'y avait pas de CRS et de forces de l'ordre ou de policiers infiltrés déguisés en casseurs ! 

Des images qui ne sont pas passées sur les chaines d'infos. Reportage de Vincent Lapierre :

 

Alors qu'une réponse politique était attendue du gouvernement "progressiste" de Macron, le gouvernement a annoncé des mesures purement sécuritaires avec 80000 forces de police dans toute la France et davantage d'interpellations pour samedi 12 janvier. La prison de la Bastille sera bientôt pas assez grande pour recevoir tous les gardés à vue et les emprisonnés ! La promesse de "Nouveau Monde" de Macron, qui n'est que le vieux monde oligarchique qui tente de se survivre.

Partager cet article
Repost0

commentaires