Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 décembre 2018 6 29 /12 /décembre /2018 21:42

Le linguiste Noam Chomsky est l'auteur de "Manufacturing Consent, The Political Economy of the Mass media" ("la Fabrication du Consentement, l'économie politique des mass media"). Il a expliqué que les grandes sociétés d'information et les médias de masse font souvent plus oeuvre de propagandes gouvernementales que de journalisme. Dans un entretien diffusé sur Arte, il déclarait :

 

"La fabrication du consentement permettait de s'assurer que la majorité ignorante qui se mêle de tout soit exclue. Durant des années les gens ont voulu une assurance maladie ? Ils ne savent pas de quoi ils parlent. Alors tenons-les à l'écart de ce débat. Ils veulent plus d'impôt pour les riches ? Ne les écoutons pas, ils ne comprennent pas le problème ! Ils sont contre les guerre ? C'est parce qu'ils ne comprennent pas à quel point il est important pour nous de bombarder la Libye ou tout autre pays !" 

 

Les medias de masse jouent sur les basses fréquences et les émotions des citoyens qui correspondent à l'offre politique. 

 

Une étude de l'Insee a montré que nous passons plus de 2h par jour, plus de 15h par semaine, plus de 60h par mois, plus de 720h par an derrière la télévision. Le but premier des médias, c'est de vendre votre attention aux publicitaires. Donc plus ils arrivent à vous maintenir longtemps devant la télévision, plus ils gagnent d'argent. Et la meilleure stratégie connue aujourd'hui, découverte par les neuro-scientifiques, est de vous proposer de l'information qui provoque des émotions négatives fortes comme la peur, la colère ou la révolte.

 

Le but premier des media n'est pas de vous informer, c'est de vous faire ressentir des émotions, sous le masque de l'information, c'est de vous diviser et de vous orienter vers les différentes offres du marché politique (partis politiques). Diviser pour régner est le but même des medias. L'ensemble politico-médiatique est soutenu par les grands groupes mondialistes, qui financent en priorité les partis et les groupes qui vont dans leurs intérêts.

Partager cet article
Repost0

commentaires