Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 19:10
Commémoration du centenaire de 14 - 18 : À Paris, Trump ne serre pas la main de Porochenko (vidéo)

 

Donald Trump n’a pas serré la main de Piotr Porochenko, malgré le sourire de salutation du Président d’Ukraine avant la cérémonie de photographie lors de la commémoration de la fin de la Grande Guerre à Paris. Il n’est toutefois pas évident de savoir si M.Trump n’a pas voulu saluer son homologue ukrainien ou s’il ne l’a tout simplement pas vu.

 

Lors de la commémoration du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale qui se déroule ce dimanche à Paris, le Président ukrainien Piotr Porochenko n'a pas pu serrer la main de Donald Trump.

 

Avant la cérémonie de photographie collective, le locataire de la Maison-Blanche et son épouse Melania se sont déplacés le long du rang des chefs d'État et de gouvernement venus à la célébration et les ont salués. Après avoir serré la main d'Emmanuel Macron et d'Angela Merkel, le Président américain a pris place près de la chancelière allemande.

 

Quant à M.Porochenko, il a souri au chef d'État américain, qui n'a néanmoins pas réagi à ce geste de salutation de son homologue ukrainien. Ce dernier a dû rester dans le dos de M.Trump et d'autres hauts invités sans lui avoir serré la main.

Ce 11 novembre 2018, les chefs d'État et de gouvernement de près de 80 pays se sont rendus à Paris pour le centenaire de l'Armistice. Malgré un temps pluvieux, Emmanuel et Brigitte Macron ont en personne accueilli à l'entrée de l'Élysée, sourire aux lèvres, tous leurs hôtes sortant des voitures noires.

 

La cérémonie a commencé à 10h00 GMT par un cérémonial militaire sur la place. Ensuite, les hôtes ont continué les célébrations sous un abri installé pour l'occasion au pied de l'Arc de triomphe. Au total, plus de 120 dignitaires étrangers représentant les États belligérants de la Première Guerre mondiale, les Nations unies et d'autres organisations internationales seront réunis devant l'Arc de triomphe.

 

Source: Sputnik

 

Porochenko est un président mis en place par l'administration démocrate Obama en Ukraine lors d'un coup d'Etat soutenu par l'Union européenne en 2014 (ce qu'Obama a lui-même admis en 2015). Ce multilatéralisme est responsable d'une guerre civile qui a fait des milliers de morts en Ukraine, un pays ruiné au coeur de l'Europe. Une estimation du HCR en août 2014 a fait état de 190 000 personnes déplacées à l'intérieur de l'Ukraine. En septembre 2014, selon Le Figaro, 260 000 personnes avaient demandé l'asile ou un statut de réfugié en Russie.  "Selon les données des Nations Unies établies au 11 septembre (2014)", les hostilités avaient "fait environ 3200 morts et plus de 8000 blessés parmi les civils".  Le multilatéralisme d'Emmanuel Macron n'est pas garant de la paix pour tout le monde. Et le "nationalisme" de Trump n'est pour rien dans ce bilan. Les "années 30" semblent plus être celles des amis d'Emmanuel Macron que de Trump.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents