Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 13:13
Cardinal Burke: Les catholiques doivent laisser le Christ régner en tant que roi face à "l'apostasie" au sein de l'Église

Source: LifeSite News

18 mai 2018

Cardinal Burke: Catholics must let Christ reign as King in face of ‘apostasy’ within Church

 

ROME, le 18 mai 2018 ( LifeSiteNews ) - Les catholiques doivent se placer consciemment sous la "royauté du Christ" face aux ennemis de l'Église qui tentent aujourd'hui "d'infiltrer la vie de l'Église elle-même et de corrompre l'Épouse du Christ par un apostasie de la foi apostolique", a indiqué le cardinal Raymond Burke lors d'une conférence aujourd'hui à Rome.

Le Cardinal, l'un des signataires des dubia et un des principaux défenseurs de l'orthodoxie au sein de l'Église aujourd'hui, a déclaré aux participants au Forum annuel de Rome que le Christ Roi régnait sur son Épouse l'Église, sur le monde, et devait régner sur les cœurs humains.

Il a dit que saint Paul résumait cette vérité avec son enseignement sur toutes choses, l'univers entier, étant restauré, ou récapitulé, en Christ (Eph 1:10).

Ces paroles de saint Paul "se réfèrent à l'ordre et à la paix, le salut éternel, pour lequel Dieu le Père a envoyé son Fils unique pour prendre notre nature humaine et souffrir, mourir, ressusciter des morts et monter à la droite du Père", a-t-il dit.

"Elles se réfèrent au Mystère de la Foi, qui nous assure que Christ, assis à la droite du Père dans la gloire, demeure avec nous sur la terre, déversant, de son glorieux Coeur transpercé, sans mesure et sans cesse, le don septuple du Saint-Esprit sur son corps mystique, l'Église, c'est-à-dire dans le cœur des hommes", a-t-il ajouté.

Le Cardinal a dit que "dans le Christ est réalisé le bon ordre de toutes choses, l'union du ciel et de la terre, comme Dieu le Père l'avait prévu dès le commencement".

"C'est l'obéissance de Dieu Fils Incarné qui rétablit, restaure, la communion originelle de l'homme avec Dieu et, par conséquent, la paix dans le monde. Son obéissance unit une fois de plus toutes les choses, "les choses au ciel et les choses sur la terre", a-t-il ajouté.

Burke a souligné que la royauté du Christ sur les coeurs humains n'est pas un "idéal auquel seulement quelques-uns peuvent atteindre mais auxquels tous sont appelés".

"C'est plutôt une réalité de la grâce divine qui aide le sujet humain même le plus faible et le plus éprouvé à atteindre un degré de vertu héroïque, s'il coopère seulement avec la grâce divine", a-t-il dit.

Un certain nombre de théologiens catholiques fidèles à l'enseignement perpétuel de l'Église sur le mariage, la vie morale et la réception des sacrements ont exprimé leur inquiétude face aux nouveaux enseignements des plus hauts niveaux de l'Église qui présentent la vie morale comme un simple "idéal" visé plutôt qu'une réalité qui s'impose à tous.

Le cardinal a dit que les catholiques fidèles doivent permettre à la royauté du Christ d'être exercée sur leurs vies "par-dessus tout, par la conscience", la voix de Dieu "exprimant sa loi écrite sur chaque coeur humain."

"La conscience, par conséquent, n'est pas, comme on l'entend souvent faussement déclarée aujourd'hui, formée par les pensées et les désirs de l'individu, mais par la vérité qui purifie les pensées et les désirs individuels et les dirige conformément à la loi de l'amour de Dieu et du prochain. L'obéissance à la royauté du Christ s'exprime par la résolution et l'effort de conformer toute notre pensée et de parler et d'agir au Christ vivant en nous dans la Tradition Apostolique vivante", a-t-il dit.

Certains prélats et théologiens dissidents de haut rang ont dépeint la conscience comme une autorité finale et ultime qui doit être suivie même si elle contredit les lois de Dieu et l'enseignement de l'Église.

Burke a continué en soulignant comment la royauté du Christ s'applique non seulement aux chrétiens, mais à tous ceux qui sont dans le monde, y compris ceux qui occupent des fonctions politiques.

"La Royauté du Christ est, par nature, universelle, c'est-à-dire qu'elle s'étend à tous les hommes, au monde entier. Ce n'est pas une royauté sur les seuls fidèles ou sur les seules choses de l'Église, mais sur tous les hommes et toutes leurs affaires", a-t-il dit.

"La royauté s'exerce du Coeur du Christ dans les cœurs humains. Il ne prétend pas gouverner directement le monde mais le gouverner à travers l'homme", a-t-il poursuivi.

"Les chrétiens qui ne prétendent pas gouverner en même temps l'état civil par l'intermédiaire de l'Église sont appelés à donner un témoignage public héroïque de la vérité de la loi morale, de la loi de Dieu: ainsi, la royauté du Christ est exercée par les cœurs, un avec Son Coeur Royal", a-t-il ajouté.

Il a encouragé les familles catholiques à introniser une image du Sacré-Cœur de Jésus dans la maison comme une façon de se mettre sous le règne du Christ.

"La royauté du Christ à la maison libère les membres de la famille et de la famille en tant que société pour jouir de ces droits et remplir ces devoirs, en accord avec la volonté de Dieu. L'universalité de la royauté du Christ se reflète dans la pratique de l'intronisation de l'image du Sacré-Cœur de Jésus dans la maison et dans les autres lieux de notre activité humaine."

Il a également souligné comment la participation à l'Eucharistie est "le moyen le plus parfait et le plus efficace de transformer les cœurs humains par l'union avec le Cœur du Christ, par la soumission à sa royauté d'amour pur et altruiste".

 

***

Cardinal Burke: Les catholiques doivent laisser le Christ régner en tant que roi face à "l'apostasie" au sein de l'Église

Partager cet article

Repost0

commentaires