Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2016 7 08 /05 /mai /2016 00:00
Alain Chartier, poète du temps de sainte Jeanne d’Arc, résume rapidement ce que l’on sait des origines de la Pucelle, raconte comment elle est venue à la cour du Roi et les événements qui ont suivi jusqu’à la délivrance d’Orléans pour conclure :

 

« Voici celle qui ne semble pas être issue de quelque lieu sur terre, mais plutôt envoyée du Ciel pour soutenir de la tête et des épaules la France tombée à terre. O vierge étonnante ! digne de toute gloire, de toute louange, de tous les honneurs divins ! Tu es l’honneur du règne, tu es la lumière du lys, tu es la splendeur, la gloire, non seulement de la Gaule, mais de tous les chrétiens. Que Troie aille donc célébrer Hector, que la Grèce se glorifie d’Alexandre, l’Afrique d’Hannibal, l’Italie de César et de tous les généraux romains, la France, même si elle compte beaucoup de ceux-ci, peut se contenter de cette seule Pucelle. Elle pourra s’en glorifier et se comparer aux autres nations pour l’honneur des dames et puis même, si elle le veut, se préférer à elles.» (Texte latin dans Q,v,131-136)

 

Ce poète écrivait à un prince étranger que l’on n’a pu identifier, à la fin de juillet 1429, et dont une copie est conservée à la Bibliothèque nationale.

 

Source : « Jeanne d’Arc par elle-même et par ses témoins », p. 112-113, éd. du Seuil, Régine Pernoud

Hommage à Sainte Jeanne d'Arc par Alain Chartier

Merci à Dominique F.

Partager cet article
Repost0

commentaires