Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 09:13

L'islam serait-il une secte secrète ?

 

Du 13 au 16 mai 2016 se tiendra la "rencontre annuelle des musulmans" au Bourget. Cet événement communautaire attire à chaque édition plus de 100 000 visiteurs. Source

"L'islam" "par étapes" "dans le secret le plus total", "jusqu'à ce qu'on mette en place le projet tout entier"

Or, Makhlouf Mameche, vice-président chargé de l'enseignement privé, membre de l'équipe de direction de l'UOIF, présent au Bourget lors de cette "réunion annuelle", a prêché en novembre 2012 le "plan d'action", le "projet d'un Etat islamique", le "programme" "par étapes", "dans le secret le plus total", "sans crier au loup", selon une video publiée sur GloriaTv. Un prêche en totale contradiction avec la parole et l'enseignement de Notre Seigneur-Jésus-Christ pour qui la Bonne nouvelle doit être annoncée ouvertement :

 

Quiconque fait le mal hait la lumière et ne vient pas à la lumière, de crainte que ses oeuvres ne soient démasquées. Celui qui fait la vérité vient à la lumière pour que ses oeuvres soient manifestées, elles qui ont été accomplies en Dieu.

Evangile selon saint Jean, chapitre III, versets 20-21

Une Bonne nouvelle annoncée ouvertement, une fois (sans insister), et si la Parole est prête à être entendue ("informez-vous qui y est honorable") :

Sur votre chemin, annoncez ceci: "Le royaume des cieux est proche..."

En quelque ville ou bourg que vous entriez, informez-vous qui y est honorable, et demeurez là jusqu'à votre départ. En entrant dans la maison, saluez-la; et si la maison en est digne, que votre paix vienne sur elle; mais si elle n'est pas digne, que votre paix vous revienne. Si l'on refuse de vous recevoir et d'écouter vos paroles, sortez de cette maison ou de cette ville en secouant la poussière de vos pieds.

Evangile selon Saint Matthieu, chapitre 10, versets 7 à 14

Dans cet enseignement de Notre Seigneur Jésus-Christ il n'y a pas de programme de guerre contre les habitants, ni de "secret". Ce qui n'est pas le cas dans l'islam, selon le prêche de Makhlouf Mameche :

"Voilà comment le Prophète a planifié dans un secret total, son plan d'action, son projet, son programme. On ne doit pas dévoiler tout ce qu'on fait aux autres, mais on doit travailler secrètement jusqu'à ce qu'on mette en place le projet entier."

 

"En tant que communauté musulmane de France, on doit travailler en douceur sans crier au loup. Nous devons suivre le Prophète, comment il a transmis son message. Un des compagnons lui dit: 'Si tu nous le permets, nous attaquons demain les habitants de Medine.' Les compagnons étaient prêts, du moment qu'ils ont passé un serment, du moment qu'ils compris leur rôle à jouer dans la société.

 

Mais le Prophète lui dit: 'Rien ne permet cette attaque pour le moment, retournez à vos campements.' Parce que les compagnons à cette époque-là étaient dans une situation de faiblesse. Et quand on est dans une situation de faiblesse, il faut attendre un peu.

 

Il leur a dit: 'Plus tard, quand toutes les conditions seront réunies, quand les Médinois seront rentrés chez eux et que l'ordre sera arrivé pour sortir.'

 

ll faut d'abord acquérir la force, explique Makhlouf Mameche, pour pouvoir réagir.

 

Le Prophète ne voulait pas livrer une bataille tout de suite, car les conditions de la victoire n'étaient pas réunies. ... Il prêche l'islam par étapes. Il ne veut pas brûler les étapes. Car le message de l'islam on doit le transmettre petit à petit.

 

...Quand on est dans une situation de faiblesse, il faut attendre un peu. Il leur a dit: 'Plus tard, quand toutes les conditions seront remplies'.

 

Il faut acquérir la force pour pouvoir réagir. Il ne faut pas livrer une batailles tout de suite."

 

- Makhlouf Mameche, UOIF

 

Source: GloriaTv

Partager cet article
Repost0

commentaires