Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 09:21

Alors que l'Allemagne est secouée par le scandale des viols de la nuit de la Saint-Sylvestre par des migrants et qu'Angela Merkel enfermée dans son dogme ultra-libéral de la "libre circulation", "un moteur économique", la chancelière refuse toujours de plafonner le nombre des réfugiés, (comme l'a annoncé l'Autriche le 20 janvier), ou de fermer les frontières allemandes, le pourtant très progressiste cardinal Reinhard Marx, président de l'Eglise catholique allemande, appelle lui aussi à ralentir l'immigration, rejoignant en cela les responsables politiques allemands à tous les niveaux qui estiment que l'Allemagne ne peut pas accueillir un autre million de réfugiés :

 

L'Eglise catholique allemande appelle à ralentir l'immigration

Le président de la conférence épiscopale allemande a plaidé ce week-end dans une interview pour une limitation du nombre de migrants en Allemagne. Mais les personnes accueillies doivent l'être dans la dignité, a-t-il insisté.

 

« Nous ne pouvons pas accueillir toutes les personnes en détresse. Cette question ne doit pas être traitée uniquement à l'aune de la charité, mais également de la raison. » Le président de la conférence épiscopale allemande, le cardinal Reinhard Marx, rejoint par ses déclarations les responsables à tous les niveaux qui estiment que l'Allemagne ne peut à l'avenir accueillir plus d'un million de réfugiés, comme elle a entrepris de le faire depuis l'an dernier.

 

Allemagne: la question des migrants bouscule Merkel

 

Mais le responsable de l'Eglise catholique allemande plaide pour un ralentissement du nombre des arrivants, il rejette en revanche toute limitation du droit d'asile estimant que « toute personne mettant le pied sur le sol européen doit être prise en charge dignement et bénéficier d'une procédure digne de ce nom ».

 

Reinhard Marx a défendu dans son interview à un journal régional la politique d'Angela Merkel évoquant le courage de la chancelière et sa capacité à prendre ses responsabilités. Le cardinal Marx s'inquiète de la montée de la xénophobie et au parti populiste Alternative pour l'Allemagne en hausse dans les sondages.

 

Le président de la conférence épiscopale juge « inacceptables et hostiles à l'humain » les déclarations de la présidente du parti qui affirmait récemment que l'Allemagne avait le droit de défendre ses frontières en tirant sur des réfugiés.

 

Source: L'Eglise catholique allemande appelle à ralentir l'immigration, Par RFI Publié le 06-02-2016 Modifié le 06-02-2016 à 23:19

Partager cet article
Repost0

commentaires