Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 23:38

Le jour où le Premier ministre Manuel Valls déclarait approuver la "déchéance de nationalité" pour tous à l'Assemblée nationale, Jean-Marie Le Pen a déclaré de son côté qu'il ne voterait pas ce texte, une manip de Hollande pour "piéger la droite" :

Jean-Marie Le Pen ne voterait pas la déchéance de nationalité, une manoeuvre de Hollande pour "piéger la droite"

Jean-Marie Le Pen, ancien président et cofondateur du Front national, a estimé vendredi 5 février "qu'il faut supprimer la double nationalité", qui "ressemble un peu à la bigamie dans le mariage", selon lui. Interrogé par Sud Radio et Public Sénat sur la question de la déchéance de la nationalité, le fondateur du FN a indiqué que s'il était parlementaire, il ne voterait pas la révision constitutionnelle dont l'examen débute le jour même à l'Assemblée.

 

"Je ne voterai pas ce texte parce que je le trouve à la fois inutile et par conséquent nuisible, a-t-il expliqué. En revanche, je pense qu'il faut aller à la source et non pas à la sortie : il faut supprimer la double nationalité, qui est en effet un élément d'équivoque qui ressemble un peu à la bigamie dans le mariage."

 

L'objectif ? "Piéger la droite", estime Jean-Marie Le Pen

 

Et Jean-Marie Le Pen de continuer : "Si j'étais parlementaire, je voterais contre, parce qu'il me semble que c'est une manœuvre présidentielle de Monsieur Hollande pour essayer de piéger la droite sur le chantage 'si vous ne la votez pas vous risquez de passer pour des soutiens de Daech', ce qui est ridicule."

 

Source : Jean-Marie Le Pen veut "supprimer la double nationalité", comparable "à la bigamie", Francetv info avec AFP, Mis à jour le 05/02/2016 | 11:02, publié le 05/02/2016 | 10:39

Partager cet article
Repost0

commentaires