Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2015 3 16 /12 /décembre /2015 07:27
La race blanche de Claude Bartolone, le deux poids deux mesures du jour

Les media radio et télé ce matin relaient ensemble pour s'en indigner la demande hier dans l'Hémicyle, de Claude Goasguen (Les Républicains) au Premier ministre PS Manuel Valls, s'il condamnait les propos du président PS de l'Assemblée nationale Claude Bartolone à la fin de la campagne électorale des Régionales, où celui-ci a littéralement dérapé en accusant la candidate (LR) à la présidence de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, de défendre "la race blanche". Ce faisant, le candidat PS hystérisait la fin de campagne en instrumentalisant le vote communautariste et donc en divisant la société comme aucun candidat de droite n'aurait osé le faire.

 

Mais ce matin les media majoritairement de gauche" défendent les propos de Bartolone d'une manière hypocrite en assimilant la question de Claude Goasguen hier à l'Assemblée nationale à "une de ces vieilles manières de faire de la politique que les Français ne veulent plus".

 

Imaginez une seconde l'inverse, la candidate de droite, Valérie Pécresse, accuser en fin de campagne le candidat de gauche, de défendre la "race noire", ou plus simplement le candidat FN à la présidence de la région, Wallerand de Saint-Just, accuser Claude Bartolone de défendre "les Juifs", "les musulmans", ou "les Arabes" ? Que se serait-il passé d'après vous ? Il y aurait eu aussitôt, et pas quelques jours après..., une indignation immédiate, une demande de sanction de l'auteur, des demandes de retirer ses propos, etc.

 

Le deux poids deux mesures dans la classe politico-médiatique, voilà ce que les Français ne veulent plus !

 

La race blanche de Claude Bartolone, le deux poids deux mesures du jour

Source: "Race blanche" : Manuel Valls soutient Claude Bartolone", Le Point, Publié le 15/12/2015 à 16:06 | Le Point.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires