Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 18:28

Après l'Ecosse, la Catalogne, le mouvement sécessionniste anti-jacobins gagne l'Allemagne où les choses évoluent rapidement :

L'Allemagne en voie de désintégration : un député allemand appelle à l'indépendance de la Bavière

"Pourquoi ne luttons-nous pas pour notre indépendance?", a demandé Steffen Vogel, député du parlement bavarois sur son compte Facebook.

 

"La Bavière devrait réfléchir à son indépendance", écrit-il sur son compte Facebook. Le député est irrité par les états allemands qui critiquent la Bavière mais prennent avec plaisir des milliards du budget alloué aux états.

 

"Pourquoi n’aspirons-nous pas à notre indépendance comme les Ecossais? Les choses iraient mieux ainsi", a écrit le député en mettant un émoticône clignotant.

 

Source: Un député allemand appelle à l'indépendance de la Bavière, Sputnik, 16:23 11.11.2015(mis à jour 16:52 11.11.2015)

Cette déclaration d'un député bavarois intervient dans un contexte très difficile pour la chancelière sansfrontiériste Angela Merkel qui a vu ses ministres des finances et de l’Intérieur se révolter contre elle ces derniers jours.

 

Alors que l’Allemagne est littéralement en train de s’effondrer sous le poids de l’invasion des masses du tiers-monde qui se ruent dans le pays, le gouvernement fédéral est entré en phase de désintégration, expliquait hier le site Breiz Atao.  Les ministres de l’Intérieur et des Finances défient désormais publiquement Merkel.

 

Une initiative du ministre de l’Intérieur allemand, Thomas de Maiziere, a tourné à la rébellion contre la politique d’accueil maximal voulue par Angela Merkel depuis septembre. Ce dernier venait en effet de donner l’ordre à tous les agents du ministère de cesser de reconnaître chaque migrant clandestin comme un “réfugié” au sens des conventions de Genève.

 

Ce mouvement, remettant radicalement en cause la politique arrêtée par la chancelière, a déclenché l’intervention de la chancellerie qui a rapidement stoppé cette initiative.

 

Soutien du puissant ministre des Finances

 

Sitôt l’annonce faite, c’est le puissant ministre des Finances allemand, Wolfgang Schaüble, qui est intervenu pour soutenir le ministre de l’Intérieur. “Bien sûr que nous devons limiter le regroupement familial, parce que notre capacité d’accueil n’est pas illimitée” a t-il déclaré. “Je considère que cette décision est nécessaire et je suis sûr que nous pouvons rapidement atteindre un accord au sein de la coalition” a t-il insisté.

 

Le ministre des Finances est poussé par beaucoup de responsables du centre-droit allemand à renverser Angela Merkel dont la politique menace gravement la crédibilité dans l’opinion. Ce qui explique pourquoi ce dernier a nettement pris ses distances avec la chancelière ces derniers jours.

 

Lundi Schaüble déclarait ainsi que si les migrants “voulaient tous venir en Europe, au lieu de régler les problèmes en Syrie, ils ne seraient jamais réglés”. Une position en radicale opposition avec le jusqu’au boutisme d’une chancelière de plus en plus isolée, tant en Allemagne qu’à l’étranger. (Source)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires