Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Christ Roi

  • : Christ Roi
  • : Blog d'informations royaliste, légitimiste, pour une France libre, indépendante et souveraine
  • Contact

Horloge

20 août 2015 4 20 /08 /août /2015 12:26

« La Franc-Maçonnerie n'a plus l'impact ni l'influence qu'elle a pu avoir autrefois sur la société ».

Emmanuel Ratier en 2005

Décès d'Emmanuel Ratier : pourquoi je ne m'associe pas au concert de louanges

J'apprends à l'instant le décès d'Emmanuel Ratier dont je me suis toujours bien gardé de rapporter les informations. Paix à son âme.

"Emmanuel Ratier est décédé mercredi à l’âge de 58 ans d’un accident cardiaque." [1] Le décès d’Emmanuel Ratier est survenu hier, mercredi 19 aout 2015, et à notre connaissance, l’information est venue en premier lieu du carnet de Thibault de Chassey. Puis c’est Contre-info qui a repris, Panamza, FdeSouche, Égalité & Réconciliation, Breiz-info, Paul Eric Blanrue, Jeune Nation, Médias-Presse.info et bien d’autres… [2]

Attendons d'en savoir plus sur ce décès.

Pour quelles raisons me suis-je toujours méfié de ce journaliste bien en vue dans les milieux dits "patriotes" nationaux ?

En 2005, j'avais réalisé un article sur Christ-Roi.net à ce sujet pour critiquer (sans nommer l'auteur) son assertion fausse selon laquelle "la Franc-Maçonnerie n'a plus l'impact ni l'influence qu'elle a pu avoir autrefois sur la société." J'avais pensé à l'époque pouvoir laisser à Ratier le bénéfice d'une erreur grossière sur ce sujet sensible.

Toutefois, compte tenu de l'augmentation de l'audience de ce journaliste dans les milieux catholiques nationaux, j'avais fait une recherche dont j'avais conservé le résultat, au cas où. On retrouve sa position trouble sur la franc-maçonnerie dans l'émission Le Libre Journal de Jean-Gilles Malliarakis sur Radio Courtoisie enregistrée le 22 septembre 2005, diffusée le 23 et le 24 septembre 2005), dont le sujet était « La crise actuelle de la franc-maçonnerie. Alain Bauer : escroc ou tocard ?». Cette émission de Radio Courtoisie était réalisée à l'occasion de la sortie du livre d'Alain Bauer « Le Crépuscule des Frères, La Fin de la Franc-Maçonnerie? », Editions de La Table Ronde (1 sept. 2005). Selon Alain Bauer, cité dans cette émission, la franc-maçonnerie serait « en crise ». Jean-Gilles Malliarakis se tourna alors vers son invité Emmanuel Ratier, journaliste auteur de la revue « Faits & Documents » [3], pour lui demander : « pourquoi et en quoi peut-on parler – et certains en parlent sans point d'interrogation - d'une crise au sein des principales obédiences maçonniques françaises ?». Pour Emmanuel Ratier,

« pour la couverture du livre, en réalité le plus important c'est le point d'interrogation, c'est-à-dire que quand on a des invitations de personnalités – qu'elles soient francs-maçonnes ou non – en loges, où elles vont délivrer une "planche", ... pratiquement à 90%, il y a toujours un point d'interrogation.

… Là il (Alain Bauer) ne s'engage pas du tout, il dit "la fin de la franc-maçonnerie", point d'interrogation.

Si il était un peu courageux, il ne mettrait pas de point d'interrogation » (au titre de son livre), affirmait Emmanuel Ratier.

« Je pense qu'il (Alain Bauer) a fait le tour de franc-maçonnerie et qu'il pense à autre chose. Il a essayé de l'instrumentaliser en partie à son profit pendant qu'il y était Grand maître, il a en partie réussi. Et puis il est parti et à nouveau c'est retombé dans la médiocrité et le néant en matière d'influence politique à haut niveau », ajoutait Emmanuel Ratier.

Selon Ratier, dans cette émission en 2005, la franc-maconnerie est « en crise », « en déliquescence ». Il y expliquait que

« la fraternelle la plus efficace actuellement à Paris s'appelle "les enfants de Cambacérès", qui regroupe des francs-maçons homosexuels ».

Emmanuel Ratier était présenté dans cette émission par Malliarakis comme connaissant « le sujet » de la franc-maconnerie « au moins aussi bien que » (Alain Bauer)... Alain Bauer est un franc-maçon du Grand Orient de France. « Au moins aussi bien que » : on se demande pourquoi ?

L'émission est écoutable ici :

 

http://www.dailymotion.com/video/xev9ft_alain-bauer-le-crepuscule-des-frere_news

 

Pour soutenir sa thèse selon laquelle la franc-maçonnerie aurait une « moindre influence » (sic), Ratier fit une différence parmi les loges maçonniques entre la «Grande loge nationale française» et le «Grand Orient».

Le Grand Orient, « cette forme de franc-maçonnerie a échoué dans les autres pays, même en Afrique. Je dirais que la crise du Grand Orient s'inscrit dans la crise d'autres mouvements du même type. En fait, c'est-à-dire des espèces d'associations fermées. »

Il évoqua la « courbe vieillissante » des membres la franc-maconnerie pour en expliquer la crise :

« Le B'Naï B'Rith connaît une crise depuis plusieurs années, tout simplement parce que les gens ont vieilli. Le problème du Grand Orient de France c'est que les gens ont totalement vieilli. C'est d'ailleurs pour cela qu'au convent de septembre (2005, Ndlr.) ils ont décidé de baisser la capitation, c'est-à-dire la cotisation qui doit être à peu près de l'ordre de 350 euros par an. Plus l'initiation : plus on montre dans les grades, plus il faut de matériel et s'équiper. Donc c'est très coûteux », expliquait Emmanuel Ratier.

... Dans les grades supérieurs, on est obligé de changer de tablier, de couleurs. On a une épée, un chapeau, des livres, Il y a des livres, des rituels. A chaque fois on est obligé d'acheter autre chose. Donc à chaque fois il y un coût réel et ce qui fait que quelqu'un qui a entre 18 et 25 ans et même 30 ans, cela peut lui faire un coût trop élevé, … C'est une des raisons pour laquelle ils ont un problème de recrutement ».

« On est passé de 40 à 55 ans en moyenne », ajoutait-il.

(Il s'agit d')« Une association de seniors de plus de 60 ans », « en France on adhère de moins en moins à une association », « les manifestations syndicales » n'attirent plus personne « parce que cela n'intéresse plus les gens, la politique », affirma-t-il. On se demande pourquoi Ratier fait de la publication d'informations politiques son travail si la politique n'intéresse plus personne ?

« La tentative d'Alain Baueur a été de rendre du lustre au Grand-Orient de France et d'en refaire une puissance influente », expliquait Ratier.

Jean-Gilles Malliarakis lui répondit : « mais elle est très influente, c'est là où je ne suis pas d'accord avec vous ».

 

On sait que dans les milieux dits "nationalistes" se trouvent beaucoup d'infiltrés francs-maçons de la "Grande Loge dite de France". Or, selon l'article « Dieudonné serait-il franc-maçon ? » publié sur le site Alyaexpress-news, le 1er janvier 2014,

Emmanuel Ratier « a été membre d’une loge maçonnique se rattachant à l’obédience de la Grande Loge nationale française, versée dans l’ésotérisme.»

Cette appartenance maçonnique de Ratier expliquerait sa connaissance de la franc-maconnerie "au moins aussi bien que" Alain Bauer.

Quoiqu'il en soit, sept ans après l'émission de Radio Courtoisie, en 2013, la franc-maçonnerie "en crise" retombée "dans la médiocrité et le néant en matière d'influence politique à haut niveau" a fait passer la loi sur le "mariage" des homosexuels.

En août 2013, un grand maître" franc-maçon affirmait que le "mariage pour tous" était une disposition adoptée en loges par le Grand Orient. Une "crise" de la franc-maçonnerie et du "Grand Orient", donc en pleine puissance de ses moyens, qui contredit totalement l' "analyse politique" du journaliste Ratier de 2005.

 

Emmanuel Ratier, RIP.

Notes

 

[1] Décès d'Emmanuel Ratier, documentaliste de l'extrême droite, Libération, Dominique ALBERTINI 20 août 2015 à 12:45

[2] http://quenelplus.com/a-la-une/mort-du-dernier-veritable-journaliste-emmanuel-ratier.html

[3] Une revue proposant des "analyses politiques".

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Non si associa alle lodi, fornisce della sua vita una ricostruzione tanto sommaria quanto tendenziosa, però poi scrive RIP: la solita ipocrisia dei tradizionalisti...
Répondre
I
« Il ne s'associe pas aux éloges, il fournit que de sa vie une reconstruction très sommaire tendancieuse, mais puis RIP écrit: l'hypocrisie habituelle des traditionalistes »

D'abord je suis catholique.. Ensuite, il ne s'agit pas d'une biographie. Il suffit de relire l'article.

Comme cet article le gêne, il se permet des petites attaques ridicules et vaines. En italien en plus.

Articles Récents