Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2015 7 19 /07 /juillet /2015 19:37

La grande peur des Anglais, des Américains et de leurs laquais en France et en Europe c'est précisément qu'un choc des civilisations survienne et permette aux nationalistes de reconquérir le pouvoir sur leurs terres.

Boris Le Lay

Au moment où l'on apprend que le président américain, Barack Obama, a souhaité jeudi 16 juillet aux mahométans un « joyeux Aïd », en référence à la fête de l’Aïd el-Fitr marquant l’achèvement du ramadan et a émis le vœu que la mesure prise par le maire de New York d’ajouter deux fêtes musulmanes aux jours de congés dans ses écoles et donc de dispenser les écoliers de classe lors de l’Aïd el-Fitr et de l’Aïd el-Kébir à partir de la rentrée prochaine soit étendue à tous les écoliers américains [1], voici une Intéressante contribution audiovisuelle de Boris Le Lay à propos de l'assertion courante selon laquelle l'Axe mondialiste souhaiterait pousser le monde européen contre le monde musulman (théorie dite du "choc des civilisations"). Cette théorie serait fausse.

Au contraire, détaillant l'"Agenda multiculturel", Boris Le Lay explique qu'"il y a aujourd'hui une alliance entre les Etats-Unis, l'Angleterre, la finance atlantique et l'islam politique, à la fois dans le monde arabo-musulman et en Europe" pour promouvoir "l'équilibre politique multiculturaliste, profondément fragile, qui bénéficie à l'Axe atlantique et globaliste" :

 

Prix Chatham House de 2012 aux hommes politiques tunisiens Moncef Marzouki et Rached Ghannouchi (chef du Parti Ennahdha en république de Tunisie).

Prix Chatham House de 2012 aux hommes politiques tunisiens Moncef Marzouki et Rached Ghannouchi (chef du Parti Ennahdha en république de Tunisie).

Extrait:

 

"Le gouvernement américain a détruit tous les régimes laïques du monde arabo-musulman: l'Irak baasiste de Saddam Hussein, la Syrie baasiste de Bachar Al Assad (ou du moins c'est en cours), l'Egypte nassérienne de Moubarak et aujourd'hui d'Al Sissi. Rappelons qu'Hillary Clinton, à l'époque ministre des Affaires étrangères américaine, avait pris et fait et cause pour les Frères musulmans, que depuis plus d'un demi-siècles, les Frères musulmans sont soutenus par Londres notamment.

Rappelons également le cas d'Ennahdha en Tunisie, aussi soutenu par les Etats-Unis." [Le prix Chatham House 2012 fut remis aux hommes politiques tunisiens Moncef Marzouki et Rached Ghannouchi (chef du Parti Ennahdha en république de Tunisie). Chatham House est le think tank du Royal Institute of International Affairs (RIIA). Fondé en 1920, il est l'équivalent anglais du Conseil des relations étrangères américain (CFR). NDLR.]

 

La destruction de la Libye de Mouammar Kadhafi qui n'était pas un régime islamiste et qui aujourd'hui est un pays ravagé entre des milices proches des Frères musulmans, proches du Qatar, un certain nombres d'autres qui refusent de se soumettre, etc.

 

Et dans la ligne de mire, toujours, des forces anglo-américaines et aussi de la finance juive new-yorkaise (il faut quand même le dire), l'Algérie. L'Algérie issue de la décolonisation qui elle aussi, est de type laïque et socialiste.

 

Il y a eu une destruction patiente de tous les gouvernements de coloration nationaliste arabes pour mettre au pouvoir un islam politique proche des Frères musulmans dans la galaxie desquels on retrouve par exemple le Hamas, qui est soutenu certes par l'Iran mais aussi par le Qatar et qui à Gaza, avait accueilli la direction politique clandestine des Frères musulmans égyptiens avant la révolution amenant au renversement de monsieur Moubarak, l'ancien président égyptien.

 

Mais il y a aussi bien évidemment monsieur Erdogan, et l'AKP, parti néo-islamiste qui soutient les islamistes en Syrie et même l'état islamique en Irak.

 

Bref, cette politique de destruction du nationalisme arabe a été constante. Et il y a aujourd'hui en France et en Europe, mais la France plus encore qu'ailleurs parce que la France comme l'Ukraine est désormais un champ de batailles où il n'y a plus de gouvernement à proprement parler, mais où des factions s'affrontent qui sont instrumentées par le pouvoir financier américain, notamment. Et la politique du gouvernement d'Occupation est très claire. C'est une politique de soutien à l'islam politique, à un certain islam politique, c'est-à-dire un islam qui a noué une alliance avec le gouvernement américain. C'est évidemment la tendance des Frères musulmans et des pétromonarchies du Golfe.

Manuel Valls : "L'islam est en France pour y rester."

Manuel Valls : "L'islam est en France pour y rester."

 

"Monsieur Manuel Valls a déclaré que l'islam était en France pour y rester. Le Parti socialiste a annoncé son intention de doubler le nombre de mosquées. Le durcissement des lois 'antiracistes' témoigne de cette volonté de combattre les forces qui s'opposent à l'islamisation et à l'immigration de masse. Manuel Valls s'est déplacé dans le nord de Marseille pour inaugurer un établissement scolaire créé par l'UOIF. Des membres de l'UOIF étaient présents au Ministère de l'Intérieur avec le ministre Bernard Cazeneuve et aussi Manuel Valls, dans le cadre de ce réaménagement du Conseil Français du Culte Musulman, qui voit la montée en force progressive, justement de cette tendance islamique dans le pays. Manuel Valls a pris soin aussi de ne pas dénoncer en bloc le salafisme." [On se demande en effet bien quand le peuple français a donné mandat au Premier ministre Manuel Valls pour intervenir dans les affaires de l'islam en France et organiser cette religion?! Et décider pour nous! NDLR.]

 

"[...] Nous voyons donc une alliance se forger sous l'impulsion de l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique, ce que l'on a pu appeler la doctrine Rifkin, du nom de cet ambassadeur d'origine juive en poste à Paris de 2009 à 2013, et qui consiste depuis 2003, à neutraliser l'antiaméricanisme dans les masses afro-musulmanes en cooptant un certain nombre de dirigeants proches des réseaux américains, notamment Frères musulmans, et par ce processus de management ethnique, de conjurer le 'choc de civilisation' qui menace cet équilibre politique multiculturaliste, profondément fragile, qui bénéficie à l'Axe atlantique et globaliste."

Notes

 

[1] Quand Obama sert les desseins de l’islamisme mondial, 18 juillet 2015 http://www.bvoltaire.fr/aristideleucate/obama-sert-desseins-de-lislamisme-mondial,194151

Partager cet article
Repost0

commentaires

ELHAGE 18/09/2015 15:54

Bonjour,
J'ai eu grand plaisir à écouter toute cette analyse que vous faites en "déroulant" le ruban politique à partir de Valls. La France n'appartient plus au français, on s'en rend compte de plus en plus à travers la politique économique et sociale menée dans ce pays depuis plusieurs années d'où le dépit, pour ne pas dire le désespoir, de beaucoup de compatriotes. Tout a commencé lors du vote par référendum sur l'Europe : le "Non" massif des français n'a pas été entendu. Le refus venait du fait que l'on ne savait pas ce que voulait dire l'Europe et ce que cela représentait. Il aurait fallu pour cela que l'on nous explique avec des mots simples (les masses populaires étant globalement bêtes n'est-ce pas ?) qu'il s'agissait de pactiser avec les USA via Bruxelles pour fonder ce que j'appelle volontiers : les Etats fédéraux européens. Notre démocratie est mitée et quand vous dites que nous sommes dans un état policier, on s'en rend malheureusement compte avec toutes ces caméras, ces écoutes téléphoniques, même ce que je vous écris peut être fiché (?)
Pour ma part, le Christ-Roi est la seule solution, tous les autres (pseudo-rois j'entends) sont corrompus. J'ai aussi coutume de dire que si en France les Bourgeois ont coupé la tête du Roi le corps est resté ; à savoir les monarques en puissance qui l'on remplacé depuis 226 ans et qui ne sont pas au service de la France mais de leur parti quand ce n'est pas de leur poche.
Comme je suis chrétienne je dirai qu'il faut prier pour eux car ils ne savent pas ce qu'ils font !
Amicalement
Michelle EL HAGE