Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 12:42
De nombreux évêques italiens se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la famille

De nombreux évêques se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la famille

 

SER Monseigneur Crepaldi:"Les attaques contre la famille sont un suicide de l'humanité"

 

De nombreux évêques se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la défense de la famille et des enfants, qui se tiendra demain 20 juin à Rome, devant Saint-Jean du LATRAN:

 

- c'est d'abord Monseigneur Paglia, Président du Conseil Pontifical pour la famille qui lance un message de soutien clair et courageux, qui invite chaque chrétien à l'action, promouvant une famille forte, soudée, fondée sur le rocher de l'Evangile et de l'Eglise.

 

- SER monseigneur Negri, archevêque de Ferrare, lui emboîte le pas contre la volonté "de détruire les racines profondes de notre peuple",

 

- puis le cardinal Ruini lui fait écho pour "soutenir avec conviction les familles dans cette bataille".

 

- Le cardinal Vallini, un des premiers à se déclarer pour la manifestation, invite les familles et les personnes de bonne volonté à y prendre part.

 

- L'évêque de Foligno s'engage également,

 

- suivi par l'évêque de Perouse,

 

- l'archevêque de Trieste Monseigneur Crepaldi s'engage dans un article retentissant: "Les attaques contre la famille sont un suicide de l'humanité",

 

- suivi par l'évêque de Saint-Marin,

 

- l'archevêque de Livourne,

 

- l'archevêque de Reggio-Calabre,

 

- l'évêque de Campobasso, etc.

 

 

"Défendons nos enfants ! Le 20 juin, tous à Rome "! (in "La Nuova Bussola Quotidiana" du 17)

 

via Le Forum catholique

De nombreux évêques italiens se mobilisent pour une manifestation contre le "gender" et pour la famille

Essai de traduction Christ-Roi de l'article en italien de La Nuova Bussola Quotidiana, du 17 juin :

 

Les évêques se mobilisent le 20 Juin
Constance Signorelli17-06-2015

Une vraie famille

"Je souhaite à votre événement un succès complet, avec la certitude qui apportera une contribution précieuse à la vie de l'Eglise et toutes les personnes qui se soucient du bien de toute l'humanité." Ceci complète le message que Mgr Vincenzo Paglia, à titre de président du Conseil pontifical pour la famille, il a voulu adresser au Comité "Nous défendons nos enfants» lors de la manifestation pour la défense de la famille et des enfants, prévue pour le 20 Juin, 15:30 Square à Saint-Jean de Latran à Rome (cliquez ici).

Un message clair de soutien et courageux annonçant une Eglise animée par la "forte volonté de promouvoir la famille comme un don de Dieu, pour la création de l'homme et la femme, créés à son image et cellule fondamentale de la société." Une famille 'où vous apprenez à vivre avec la différence et d'appartenir à d'autres et où les parents transmettre la foi à leurs enfants", selon Mgr Paglia qui reprend donc les paroles du Pape lui-même dans sa récente rencontre avec les évêques européens.

Un message invitant à se distancer de manière décisive de la mentalité de ce monde "qui rompt dangereusement l'intérieur de la maison et empêche patience et ténacité dans la formation d'une famille solide." Parce que "la société devient de plus en plus dangereuse tentation de vivre et de se développer d'une manière autonome, dans une vie solitaire, comme si les autres étaient des adversaires ou des ennemis."

Mais, il s'agit avant tout, un message qui invite tout le monde à l'action et qui a décidé de prendre une position: "Nos enfants, les enfants d'aujourd'hui, attendent de nous une hypothèse sérieuse et profonde de responsabilité parce que nous savons et de montrer au monde la richesse et la grandeur de toute la famille chrétienne", car "si le monde ne connaît que de tisser des liens à court, nous voulons une famille de long! Si la société est liquide, nous proposons une famille solide, stable, fondée sur le roc de l'Évangile et de l'Église". Avec ces mots, le président ne fait pas de quotas sur les raisons profondes qui motivent le Conseil Pontifical pour la Famille de manifester l'adhésion à l'initiative ce samedi.

Mgr Vincenzo Paglia, cependant, n'est pas le seul, ajoutant les témoignages de certains cardinaux, d'évêques et de leurs diocèses faites au cours des dernières semaines en faveur de l'événement.

Mgr Luigi Negri, archevêque de Ferrare-Comacchio, a exprimé son "adhésion" profonde et a souligné sa reconnaissance d'"une volonté de détruire les racines profondes et de la culture de notre peuple. Ce qui est en cause est non seulement la défense du grand trésor de la tradition catholique de la famille - qui a fait l'objet vivant et actif depuis des siècles de la vie sociale - mais la possibilité d'une authentique liberté de la personne à toutes les étapes de sa vie, de la naissance à la fin (...) Cet événement, le 20 Juin à Rome, va au-delà des limites de la même tradition catholique, va au-delà des frontières de nos gens à devenir une solide défense du bien commun de la nation; parce que là où il n'y a pas de liberté d'exprimer pleinement ses points de vue, la démocratie culturelle, religieuse, sociale et politique est grièvement blessée. Et ceux qui se présentent comme une minorité méprisée par la violence idéologique, fondamentalement, sont une majorité qui se pose en termes d'absolu incontestable et l'intolérance. Ceci nous encourage à travailler dur pour le bien de notre pays "(cliquez ici).

La voix de l'évêque Negri, fait écho à celle du cardinal Camillo Ruini: il épargné pour faire connaître les raisons qui l'ont conduit à soutenir les familles avec conviction dans cette bataille. Dans une récente interview de Matthieu Matzuzzi de Il Foglio, sur les questions de la famille et un projet de loi qui ont l'intention de détruire, il a déclaré: "j'espère sincèrement que les initiatives qui en ce moment se développent sur ces points aient un fort succès, à commencer par celle du 20 Juin prochain (...) ". Quant aux moyens les plus appropriés pour les catholiques de témoigner ses convictions, il a ajouté: "Il ne s'agit pas de faire des 'guerres culturelles', mais d'exprimer la conception chrétienne de l'homme, avec des mots, mais aussi avec le mode de vie et le comportement réel, maintenir ensemble la vérité et l'amour du prochain. Comme nous ne devrions pas attaquer quiconque, donc nous ne devons pas abandonner l'annonce claire de la vérité et de témoigner de sa vie".

Le soutien vient aussi du cardinal Agostino Vallini, qui, avec son Vicariat de Rome qui a été parmi les premiers à prendre parti en faveur de l'événement, du diocèse de Foligno qui "encourage la manifestation 'invitant' les familles et les personnes de bonne volonté à y prendre par", du diocèse de Pérouse qui partage "les objectifs de défense des droits de l'enfant et la protection de la famille comme société naturelle fondée sur le mariage", ainsi que de celui de Trieste, dont l'archevêque Mgr Giampaolo Crepaldi a publié hier un article de soutien (cliquez ici). Et puis, par l'évêque de Saint-Marin Andrea Turrazzi, le diocèse de Livourne, l'archidiocèse de Reggio de Calabre, dans le diocèse de Campobasso et tous ceux qui se joignent dans les dernières heures.

Par conséquent, bien que l'événement du 20 Juin veuille rester non-confessionnel et non-partisan - juste parce que cela relève de l'expérience du monde séculier qui a l'intention de donner sa pleine représentation - les familles ne peuvent pas se sentir réfractaires à accompagner ce mouvement des paroles de ces pasteurs et continuent encore plus décisivement à s'inscrire dans le parcours difficile et passionnant vers une société plus réelle et plus juste pour tous.

Partager cet article
Repost0

commentaires