Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 mai 2015 3 13 /05 /mai /2015 11:10
Croissance de 0,6% et destruction parallèle de 13500 emplois au premier trimestre 2015

Une info qui ne sera pas commentée dans les media du grand courant. Selon des chiffres provisoires publiés, malgré un rebond de la croissance économique au premier trimestre (0,6%), l'emploi dans le secteur marchand a légèrement reculé au premier trimestre, où 13.500 postes ont été détruits (-0,1%), annonce ce matin l'Insee.

Dans sa note de conjoncture publiée en mars, l'Institut écrivait que d'ici à cet été, "la montée en charge du CICE et le pacte de responsabilité et de solidarité enrichiraient la croissance en emplois, mais le redressement de l'activité serait insuffisant pour permettre une reprise de l'emploi marchand, qui reculerait de nouveau". [1]

Sur un an, 68.500 emplois ont été rayés de la carte, estime l'Institut national de la statistique. Les secteurs les plus frappés sont la construction (-57.100) et l'industrie (-38.200). Quand on sait que ces deux secteurs clés sont emblématiques de toute reprise réelle, les gesticulations du gouvernement français sont pures escroqueries.

Dans le même temps, on apprend ce matin que, dans la zone euro :

- la croissance a légèrement accéléré au premier trimestre avec un produit intérieur brut en hausse de 0,4%, selon des statistiques Eurostat. [2]

- mais que la production industrielle est en baisse... La production industrielle a reculé de 0,3% en mars dans la zone euro, après un bond de 1,0% le mois précédent (chiffre révisé), selon les données publiées mercredi par l'office européen de statistiques Eurostat. [3]

On se retrouve donc en France avec une "croissance" de 0,6 au premier trimestre et une destruction parallèle de 13500 emplois. Cherchez l'erreur ! Cette contradiction trahit des marges faites par les entreprises qui n'alimentent plus que la rente des actionnaires, l'emploi réel est détruit. Les dernières fonctions vitales du système sont maintenues en vie, en quelque sorte. L'investissement est délaissé, les salaires en berne limitent la consommation des ménages. La confiance dans les institutions a disparu. Il ne restera bientôt ... plus qu'une coquille vide de leurs "institutions". Telle l'URSS en 1991, l'UE finira par s'effonder sous le poids de ses mensonges et de son inertie.

 

Notes

 

[1] 13.500 emplois détruits au premier trimestre, Home ECONOMIE Flash Eco, Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 13/05/2015 à 09:18 Publié le 13/05/2015 à 09:16

[2] Zone euro : la croissance accélère légèrement, Home ECONOMIE Flash Eco, Par Lefigaro.fr avec AFPMis à jour le 13/05/2015 à 11:48 Publié le 13/05/2015 à 11:43

[3] Zone euro: la production industrielle en baisse, Home ECONOMIE Flash Eco, Par lefigaro.fr avec agences Mis à jour le 13/05/2015 à 11:06 Publié le 13/05/2015 à 11:05

 

Partager cet article
Repost0

commentaires