Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 09:47

Dans cet entretien réalisé début avril 2015, Xavier Moreau fait le point sur certaines positions d'Aymeric Chauprade et du Front National en matière de politique internationale.

Xavier Moreau est un analyste installé en Russie depuis 14 ans. Il est l'auteur de la "Nouvelle Grande Russie" et l'un des intervenants principaux du site d'analyses politico-stratégiques stratpol.com

Extrait:

"Sur la question de la multipolarité et de la nécessité d'un monde multipolaire, j'adhère complètement. De même pour la priorité à donner à la relation franco-russe. En revanche il y a certaines prises de positions récentes que je ne partage pas. C'est notamment le cas d'expliquer qu'on est en guerre contre l'islamisme ou contre des musulmans. La France n'est pas en guerre. La guerre c'est le Donbass quand l'artillerie tombe sur les maisons, des chars qui brûlent. La France est en lutte contre le terrorisme mais elle n'est pas en guerre. Donc je pense qu'il faut faire attention aux termes. Ensuite, il ne faut pas oublier que tous ces mouvements islamistes aux Moyen-Orient, fascistes en Ukraine, mafieux en Ukraine aussi, ou au Kosovo, ou tous ces mouvements trotskystes libéral-libertaires, sont des créations, des instruments de Washington. Donc, il ne faut pas confondre l'instrument et celui qui l'utilise. Et il est évident que Washington n'est ni islamiste, ni fasciste ni trotskyste, mais en revanche il ne faut pas oublier que c'est eux (les Américains NDLR.) qui ont utilisé l'islam et l'islamisme pour déstabiliser et aboutir à leurs objectifs géostratégiques.

De même qu'il ne faut pas oublier que les filles que Boko Haram enlève au Nigeria, ce sont des musulmanes. Donc les musulmans sont aussi des victimes de l'islamisme. Donc je pense qu'il faut être prudent vis-à-vis de ce positionnement.

En tout état de cause je ne pense pas qu'il faille soutenir 'sans réserve' [1] - le problème est le sans réserve - les frappes américaines au Moyen-Orient, puisque l'on sait très bien que derrière la politique américaine, il y a une volonté de construire un kurdistan, il y a toujours la volonté de faire tomber Bachar el Assad et de contrer l'axe chiite.

Et en plus, il faut être cohérent, si on soutient la Russie, il faut aussi être bienveillant vis-à-vis des alliés de la Russie... et notamment l'Iran et notamment le Venezuela, puisque deux députés européens FN se sont attaqués à la politique intérieure de Maduro (Gilles Lebreton et Aymeric Chauprade se sont prononcés en dénonçant la 'dictature qui s'instaure au Venezuela'). Donc, cela c'est assez étonnant comme évolution de la politique du Front national puisque, normalement, le FN est contre l'ingérence dans les affaires d'un Etat. Ensuite, c'est un Etat qui se trouve de l'autre côté de l'Atlantique, donc on ne voit pas trop ce que l'on vient faire là-bas... dans la mesure où cela ne nous concerne pas, et où en plus le Venezuela est un des alliés les plus solides de la Russie.

Enfin, l'ultime point où je suis en désaccord, c'est l'Iran, puisque récemment dans une de ses chroniques, Aymeric Chauprade a écrit que l'Iran voulait créer l'arme nucléaire et la destruction d'Israël. L'Iran va se situer dans la catégorie des pays qui comme l'Allemagne ont le potentiel de créer dans les six mois l'arme nucléaire, puisqu'ils ont la technologie. Mais je ne pense pas qu'il y a la volonté - cela n'a jamais été prouvé - de l'Iran d'avoir l'arme nucléaire. Et je ne pense pas que l'Iran ait l'envie de détruire Israël. Cela aussi, n'a pas été prouvé. Et donc reprendre à son compte les accusations des éléments les plus radicaux, notamment atlantistes, c'est également dangereux... Donc, sur tout cela, je ne suis pas d'accord.

[...] Cela pose un gros problème de cohérence du Front national sur la scène internationale dans la mesure où l'on ne peut pas d'un côté se revendiquer souverainiste et multipolaire et en même temps s'ingérer tout d'un coup sans raison dans le fonctionnement d'un pays avec un président qui a été élu démocratiquement, tout à fait légitime... Sachant qu'en plus au Venezuela, des coups d'Etat il y en a eu, organisés par Washington. Donc ce positionnement, cette ingérence dans les affaires venezueliennes est tout à fait surprenante. D'où cela vient ? Je ne suis pas dans le secret des dieux mais il y a de quoi s'interroger.." (Fin de citation) 

Lors de l’université d’été 2014 du Front National de la jeunesse, Aymeric Chauprade avait présenté son "chemin stratégique réaliste", "pour prendre le pouvoir pour arrêter le changement de population" et "la perte d'identité de la France". Le 17 août 2014, j'écrivais un article "Chauprade franc-maçon pro-israélien et néo-conservateur au FN : une erreur qui déshonore la France et déshonorera le nationalisme définitivement", puis un second le 15 septembre 2014 où je posais cette question : "les islamistes sont-ils les responsables du changement de population ?" Tout indiquait que Chauprade était habité par "l'obsession" anti-islamiste, moteur de toutes ses luttes qui n'avait rien à voir avec le patriotisme français... Entretemps, Marine Le Pen prit le 2 septembre 2014 ses distances avec les propos du "conseiller" qui n'engageaient "pas le Front national".

Notes

 

[1] Dans un article sur son blog publié le 11 août 2014 et intitulé "La France face à la question islamique : les choix crédibles pour un avenir français", Aymeric Chauprade a écrit: "Je soutiens donc sans réserve les frappes militaires américaines contre l’État islamique et j’affirme que c’est l’intérêt et l’honneur de la France que de se joindre à ces frappes."

 

Partager cet article
Repost0

commentaires