Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 12:03
Aucune "unité" avec les diviseurs et les professionnels du chaos

Le 11 mars, François Hollande avait annoncé la sécurisation des synagogues et écoles confessionnelles dans le cadre de l'"opération Sentinelle", et le 25 mars, le recrutement de 11.000 militaires dans le cadre de cette opération. Or, un projet d'attentat contre "une ou deux églises" a été déjoué en France, apprend-on ce matin, un cimetière chrétien profané à Castres il y a quelques jours, et pendant que le gouvernement républicain protège les synagogues, les écoles juives et les mosquées, les églises, elles, ne sont pas protégées. Deux poids deux mesures...

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé ce matin qu'un homme avait été arrêté dimanche (19 avril NDLR.), alors qu'il projetait de perpétrer un attentat de façon "imminente" contre une ou deux églises. [1]

L'homme arrêté est soupçonné d'être l'auteur du meurtre d'Aurélie Châtelain, femme de 32 ans dont le corps présentant trois impacts de balles a été retrouvé dans sa voiture en flammes, dimanche matin. Cet étudiant en informatique était connu des services de police pour ses "velléités de départ en Syrie". ... [C]et étudiant est de nationalité algérienne et était arrivé en France en 2009.

Plusieurs médias indiquent que l'homme aurait été interpellé presque par hasard: blessé aux jambes dimanche matin, il a sollicité les secours pour lui venir en aide. Les policiers, prévenus, se sont rendus sur place et se sont dirigés, en suivant les traces de sang laissées par l'homme, vers le véhicule du blessé. Ils y ont découvert un "arsenal", selon les mots du ministre de l'Intérieur, qui a confirmé que l'homme arrêté avait été blessé par balle, sans donner de précisions.

D'après RTL, l'homme aurait été initialement blessé par un autre individu qui lui aurait tiré dessus avec un pistolet à plomb avant de lui voler son sac, peu avant 9 heures dimanche matin. La chaîne iTélé indique de son côté que l'homme aurait pu se blesser lui-même.

L'homme, arrêté après avoir sollicité les secours pour une blessure à la jambe, possédait un "arsenal" d'armes de guerre et de poing dans sa voiture et à son domicile, dans le XIIIe arrondissement. Les policiers ont découvert une documentation "établissant sans ambiguïté" que l'homme projetait un attentat "imminent" contre une ou deux églises. Ces églises sont situées à Villejuif, d'après des sources policières.

D'après les informations du journal Le Monde, l'homme se serait effectivement blessé lors de l'agression d'Aurélie Châtelain, en essayant de lui voler sa voiture.

La police a découvert au domicile de l'homme, situé dans le XIIIe arrondissement, ainsi que dans son véhicule, des armes de guerre, des armes de poing, des munitions et des gilets par balles, ainsi que du matériel informatique, a indiqué Bernard Cazeneuve. Une "documentation" a également été découverte, "établissant sans ambiguïté" que l'homme projetait un attentat «imminent» contre une ou deux églises.

Cet étudiant franco-algérien se trouve actuellement en garde à vue sur son lit d'hôpital. [L]a garde à vue du suspect franco-algérien de 24 ans, devrait être prolongée d'au moins 24 heures, au-delà des 96 heures règlementaires en cas d'actes ou de risques de terrorisme.

"Le dossier serait très lourd, ce n'est pas un homme seul. On relève d'inquiétantes similitudes avec le dossier Kouachi-Coulibaly", commente une source. Outre les expertises balistiques menées en début de semaine, le parquet de Créteil a procédé à plusieurs auditions avant de transmettre hier le dossier au parquet antiterroriste de Paris.

Alors qu'il est lui, comme initiateur avec Christiane Taubira de projets de "réforme de civilisation" imposés par l'Etat ("mariage" gay) le premier diviseur des Français, le Premier ministre Manuel Valls, pompier pyromane immigrationniste, s'est exprimé à l'issue du Conseil des ministres :

"Notre pays, comme d'autres, fait face à une menace terroriste sans équivalent dans le passé par sa nature et son ampleur. […] Les terroristes ciblent la France pour nous diviser", a-t-il affirmé.

Irresponsable à la tête du gouvernement, le premier à être responsable de la situation désastreuse après avoir milité pendant des années pour l'immigration "chance pour la France", Valls Quand même a souligné que la "réponse" à apporter devait être "le rassemblement, l'unité, et une très grande détermination face à cette menace terroriste" dont il est, lui, avec ses amis socialistes, le premier responsable ! Le golem que Valls a créé, se retourne contre lui.

En fait, il n'y a nul besoin des terroriste pour diviser la France. Les premiers diviseurs des Français se trouvent à la tête de l'Etat. Toute la clique à Hollande - république absolue - se charge d'organiser la division pour régner. Jours après jours, mois après mois, ils créent, instaurent patiemment, les conditions du chaos et de la division, soutiennent à l'extérieur des politiques étrangères déstabilisatrices criminelles (guerre en Irak, en Libye, soutiens aux djihadistes en Syrie, etc.) comme à l'intérieur des politiques artificielles de division ("mariage" gay). Puis, quand surviennent des attentats, ils appellent à l'"unité"... Mais quelle "unité" peut-on réaliser avec les organisateurs et les professionnels du chaos ? Quelle "unité" réaliser avec des satanistes ? Aucune ! Satan est le grand diviseur mais le gouvernement est le créateur de politiques satanistes (homosexualisme et théorie du genre).

 

Cohérence et discernement pour tous ! Ne tombons pas dans le piège d'une unité factice destinée à renforcer le Régime. Mais demandons des comptes aux responsables !

 

Notes

 

[1] Un projet d'attentat contre «une ou deux églises» a été déjoué en France, Le Figaro, Mis à jour le 22/04/2015 à 12:33 Publié le 22/04/2015 à 10:32

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
L'utilisation du terme de "mariage " pour une union civile entre personnes de même sexe a été un piège tendu par les services de communication de l'Etat socialiste dans laquelle est tombée malheureusement la droite nationale. Un mariage sera toujours religieux et il aurait été judicieux pour la droite nationale de le rappeler.
Plutôt que de défiler contre le mariage pour tous, il aurait été plus avisé de se mobiliser contre l'espace Schengen ; contre la remise en cause des valeurs chrétiennes de notre société et l'islamisation galopante et le communautarisme.
Quand Valls parle des Musulmans, il défend Nos compatriotes de "confession musulmane" menacés par l'islamophobie.
Quand un attentat est déjoué contre des églises, l'héritier de la prétendue France maçonnique des Lumières (éteinte et affairiste) n'apporte que du bout de ses lèvres sèches un soutien aux catholiques. Une église, c'est moins porteur qu'une mosquée et une synagogue ?
La droite nationale se trompe de combat avec ses attaques homophobes stériles. Qui sommes-nous pour juger disait le Christ ? Le combat à mener n'est certainement pas sur les pratiques sexuelles des uns et des autres ! A ce petit jeu là, nous allons rejeter nos origines grecques et latines où la voile était vapeur ... Du sérieux ! Le combat que nous avons à mener ne doit exclure personne, il y a urgence à agir pour défendre et l'essence même de notre société qui part en vrille.
Christ Roi,
Serguei
Répondre