Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 11:59
Le « combat contre le FN » (Jean-Marie Le Guen), alpha et omega des socialistes

Vous pensiez que la priorité des socialistes étaient la lutte contre le chômage ? Détrompez-vous, la lutte prioritaire c'est le « combat contre le FN » !

 

Dans un entretien au Journal du Dimanche (JDD), le secrétaire d'Etat PS aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, affirme qu' « il est temps de reconnaître que la lutte contre le FN est prioritaire ».[1]

 

A quinze jours du premier tour des élections départementales, il explique que « force est de constater qu'on a trop souvent dans le passé jouer avec le Front national. À gauche, en l'instrumentalisant. À droite, en pratiquant le déni (...). Aujourd'hui, la priorité commune, c'est le combat contre le FN. [...] Il s'agit de mettre fin au déni devant une menace majeure. En ne nous trompant pas, j'insiste, de priorités. »

 

Mr Le Guen, « vient de rédiger pour la Fondation Jean Jaurès une analyse politique de 36 pages (Front national, le combat prioritaire de la gauche), qui, à gauche, fera date », selon le journal.

 

Jean-Marie Le Guen s'adresse à l' « ensemble du camp républicain »

 

« S'adressant à l'ensemble du camp républicain (droite, gauche, gauche de la gauche) et estimant que personne ne peut être exonéré de sa propre responsabilité (dans la montée en puissance d'un parti xénophobe et anti-européen, désormais aux portes du pouvoir), Le Guen tire la sonnette d'alarme », selon le JDD.

 

Car pour le secrétaire d'Etat, le FN « n'est pas un produit de circonstance. Ce n'est pas - ou pas seulement, ce serait trop facile - la conséquence de la +mal-politique +, de gauche et de droite. »

 

Pour les républicains, l'islam en France et l'islamisation du pays ne vont pas assez vite. Ce serait une des raisons de la montée du FN. Jean-Marie Le Guen explique en effet : « la mondialisation, la crise de l'Europe telle qu'elle est, le danger terroriste, les retards pris dans l'accouchement d'un islam de France, le malaise profond de tant de quartiers, le chômage de masse qu'on ne pourra pas terrasser en quelques mois : c'est de tout cela que se nourrit le Front national » puis de prévenir :« forcément, bien au-delà des cantonales, la crise va durer ».

 

Pour lui, « la droite doit en finir avec les facilités qui ont été trop longtemps les siennes et ce degré de porosité avec le FN imputable aux buissonneries d'hier. La gauche, elle, doit cesser d'être naïve ou idéaliste. [...] "Je dis à tous : ne soyez ni naïfs, ni opportunistes, ni sectaires. Reprenez-vous! », conclut Jean-Marie Le Guen.

 

Cette fuite en avant des oligarques (Cf. Le "plan de peuplement", plan de remplacement des Français autochtones assumé par le gouvernement), ne fonctionnera pas. De la même façon que toutes les idéologies totalitaires se sont fracassées contre le mur de la réalité, l'idéologie mondialiste, mélangiste, mixiste, se brisera elle aussi sur le Réel.

 

Notes

 

[1] Le Guen : "la lutte contre le FN prioritaire", Flash Actu Par lefigaro.fr avec AFP, Mis à jour le 08/03/2015 à 08:02 Publié le 08/03/2015 à 07:59

Partager cet article
Repost0

commentaires